Vendredis du Vin #27 : Amour, toujours…

Posté par Eva ROBINEAU, le 28 juin 2010

Deuxième contribution aux Vendredis du Vin. La dernière fois, le Vin des Copains était mis à l’honneur par la présidente Anne-Laurence Chauvel Chadronnier. Ce vendredi, le président Michel Smith conviait blogueuses, blogueurs et tous les autres autour du thème : le vin, médecin de l’amour.

Médecin de l’amour, qui atténuerait la douleur de l’éloignement de l’être aimé, qui adoucirait le mal provoqué par une trop grande distance… Alors quoi, on choisit quelque chose de rond, de doux, d’enveloppant, de rassurant? Non, bien au contraire. Mon vin, médecin de l’amour est un Anjou, Cuvée « l’Automnale », Domaine de la Tuffière, 2005.

Situé à Lué-en-Baugeois, (49), le domaine de la Tuffière se distingue par son terroir particulier, par son sous-son argilo-calcaire, appelé « tuffeau ». Et ça se sent. Au nez, en bouche, le côté minéral s’exprime pleinement. Le tuffeau prend toute la place dans ce vin de terroir, qui révèle pleinement ses origines. C’est une expression brute, voire brutale de ce sol si particulier, qui donne au vin ce côté complètement et franchement minéral, qui ne plairait pas à tous les palais. Le côté rude devrait s’atténuer dans quelques années. Mais toujours restera cette fabuleuse expression du tuffeau dans ce vin si particulier.

Alors pourquoi un vin aussi rude, aussi brut, pour médecin de l’amour? Parce que cette bouteille a été l’un de nos premiers coups de coeur communs en matière de vins, et peut-être aussi l’un de premiers déclencheurs de ce projet commun qu’a été Oenos. L’envie de vivre une passion à deux, de la faire partager. Alors non, ce vin n’est pas le médecin de l’amour pour tous, il l’est juste pour moi, pour nous. Un vin qui n’appartient qu’à nous.

A nous…

Mots-clés :

Vous pouvez laisser un commentaire.

Commenter