Vendredis du Vin #31 : « Wine and Blog and Rock’n'Roll »

Posté par Eva ROBINEAU, le 29 novembre 2010

Je vous avais lancé un défi de taille avec ce Vendredi du Vin #31, en vous demandant d’allier vin et rock ! « Wine and Blog and Rock’n'Roll »

Tout d’abord, un grand merci à tous pour vos contributions, vous avez tous joué le jeu, et merci aussi pour vos suggestions musicales qui ont envahi tous nos murs Facebook, pour notre plus grand bonheur. Ce fut l’occasion de réécouter des grands classiques, de découvrir quelques nouveautés, et surtout d’échanger nos références. Bravo et merci à tous.

Allez trêves de plaisanteries, voici le compte-rendu tant attendu. Vous remarquerez vite une petite particularité… J’ai pris la liberté de remixer vos noms, pour que vous soyez complètement rock’n’roll. Et j’ai choisi des groupes qui ne correspondaient pas du tout à la musique que vous avez choisi… Eh, on est rock ou pas ?

Les vignerons-blogueurs-rockeurs sont des fous furieux !

- Isabelle Perraud, côtes de la Motorhead, réveille la rockeuse qui est en elle, et choisit du Robinot (même que c’était même pas fait exprès !) !

«  J’avoue, faut être un peu foutraque…Mais qui n’a pas un foudingue qui sommeille en lui!! Suffit juste de Alors on fonce à la cave et on trouve une jolie bouteille qu’Élodie avait offert à son père pour son anniversaire: un Concerto d’Oniss
Vous vouliez du Rock, vous aurez un concerto de Rock…avec une bouteille remarquable et un vin extraordinaire! le réveiller!! (…) En vin de Table parce que c’est plus rebelle!une étiquette qui en dit long parce que c’est plus vendeur! et un vigneron surement remarquable parce que pour élaborer un vin d’une telle pureté, il faut l’être…ce vigneron, c’estJean Pierre Robinot, que je connais qu’à travers son vin mais qui a attisé ma curiosité pour que j’ai l’audace d’en savoir plus un jour!
à la bonne vôtre et alléluia! »

http://www.cotes-de-la-moliere.com/mon-blog/index.php?2010%2F11%2F25%2F481-vdv-31-wine-and-blog-and-rock-n-roll

- Iris, du domaine Little Richard, ne nous dresse pas une playlist de ces morceaux favoris pour célébrer ce Vendredi du Vin, elle prend le contre-pied de tout le monde, et nous met un Bach dans la tronche ! Na !

« Pourrait suivre une liste interminable de morceaux « préférés »…. mais s’il s’agit pour moi, de les accorder avec du vin, je cale… point de rock pour accompagner le vin pour moi…point de bruit, d’émotions venues d’autre chose que ce qui se trouve dans mon verre, si je veux vraiment découvrir, savourer – et, si le contenu de mon verre me touche – rentrer en communication avec le vin et par son intermédiaire – avec le lieu et les hommes (ou femmes), qui l’ont aidé à naître… vieux jeu… démodée…pas in…pensez ce que vous voulez…je m’en fous! » A écouter : Maxim Vengeroy – Chaconne

pour les amateurs, qui veulent des émotions aussi fortes dans un autre genre: ma Callas du Rock, et là, je n’ose même pas imaginer  l’effet que cela doit faire, si en plus on a bu avant de l’écouter… : Janis Joplin – Cry Baby

http://lisson.over-blog.com/article-vendredis-du-vin-31-wine-blog-and-rock-nroll-no-go-61758615.html

- Samuel Métal, du domaine de l’Alice Cooper, nous a réservé une bonne petite surprise vendéenne, et se rattrape en plus du précédent Vendredi du Vin et du Sexe

Là, en temps que vigneron-bloggeur fan de rock, je n’ai pas le choix:  mon apéritif à base de vin: j’ai nommé la TrousseMinette. Macération d’épines noires (ramassées à la main) dans du vin de Brem, de l’eau de vie de Brem (issue de la distillation de nos lies) et de sucre, c’est une vraie tuerie: arômes élégants de petits fruits rouges et d’amande, bouche mêlant puissance et finesse et une finale sucrée mais pas trop. Un apéritif haut de gamme et fier de son terroir: Brem !

Et comme je n’ai pas participé aux Vendredi du Vin précédant « Vin et Sexe », je me rattrape en faisant d’une pierre deux coups: ACDC, TrousseMinette, the Jack……..Sexe and Rock’n Roll !!! She’ got the Jack – AC/DC

http://www.domaine-aloha.com/article-vendredi-du-vin-31-wine-and-blog-and-rock-n-roll-61797263.html

- Véro, du domaine Mas Korn, est rock, rock, rock, et pire que rock !

« Bon, ben moi je veux bien « vin et Rock’n roll », mais c’est quoi être rock’nroll ?? Encore pire… un vin rock’n roll, c’est quoi ?

Quand on décide d’acheter un petit vignoble a 50 balais et de tout apprendre sur le tas, c’est pas rock’n roll  ça ?? Et le bruit des sécateurs dans les vignes pour la pré-taille, la taille.. c’est pas rock’n roll ça ???Les coups de bêches rythmés par les racines et les herbes a débusquer, c’est pas rock’n roll ça aussi ????

La sueur laissée lors de l’ébourgeonnage, les vendanges, l’égrappage, le bruit des jus qui fermentent dans les cuves inox, ça, je peux vous assurer que c’est rock’n roll, ça vaut tous les concerts « Heavy Métal » du monde !!! »

http://www.facebook.com/note.php?note_id=163315250373695


- Loire on the rocks !

- Philippe Rage Against the Machine, du blog « la Pixies aux quatre vins », fait son rebelle. Et oui, il n’a pu résister à l’appel de mon cabriolet… Et du Whiskey on the Rocks surtout !

« Les VdV sur leur 31, pour sortir ce soir!… Eva passe nous prendre, avec son cabriolet rouge, intérieur cuir!… Yeaaah!… Poussez le sofa, envoyez un texto à vos voisins, ils vont savoir que vous êtes rentrés, mettez du gaz dans vos enceintes : go!…

Le Comptoir du Poulpe, c’est une institution yonnaise! Tous les amateurs de bières belges et françaises de la région la connaissent. Mais aussi, ceux qui s’étonnent du rhum, qui se réjouissent de beaux Pastis et qui rient de grands whiskies!…

Justement, à la mi-novembre, Marie-Jo et Jean-François conviaient les passionnés à une dégustation découverte de leur nouvelle sélection de whiskies écossais ou irlandais, dont certains, mis en bouteilles par leurs soins!… Damned!… Poussez la porte du pub, dehors, la dépression en Atlantique Nord est creuse à souhait!… Rafales de quarante noeuds, grains salés réfrigérants… L’herbe rase de la lande en frissonne!…

Bon, ben si on remettait un peu de rock’n roll?… Musique!… Whiskey on the Rocks – AC DC …Tu es toujours là, Eva?… Demain est un autre jour… »

http://pipette.canalblog.com/archives/2010/11/26/19599403.html

- Doc AC/DC, du blog Escapades, nous livre un de mes coups de cœur de ce Vendredi du Vin, parce bourré d’humour et de clichés pourtant encore bien réels. Un régal, très rock’n’roll !

« Il ne restait plus qu’à trouver la quille qui se déhanche, qui veut du gros son, qui a envie de hurler au débouchage, de sauter en l’air au vidage, de pogoter dans le palais au glougloutage…

La Cuvée D’Alphonse – Vin de Pays des Coteaux de l’Ardèche 07 – Mas d’Intras

Denis Robert & Sebastien Pradal sont des blaireaux pure souche… Pour commencer, ils font du vin en Ardèche qui, après l’Indre-et-Loire, est le pire département pour faire du raisin fermenté.

Ils sont assez cons (en plus de ne pas se laver régulièrement, je parie) pour pondre une improbable cuvée Alphonse (pourquoi pas Jean-Claude ou Brandon, quitte à être totalement has-been), composée de merlot et syrah (66/34)… Si si, il reste du merlot en Ardèche, des cons je vous dis (et je ne vous parle même pas de leur hygiène bucco-dentaire sûrement très douteuse) !!

Ils poussent le vice et la stupidité (ils doivent consommer du haschich bio cultivé sur du fumier de lapin Angora) en labourant leurs sols sous le rang, laissant l’herbe y pousser un rang sur deux (feignasses !!).

Tout ça pour faire des économies d’herbicides !! (et certainement continuer à porter des salopettes sales, des chemises de Charles Ingalls et fumer du tabac à rouler espagnol quand ils n’ont plus de drogue).

Sufjan Stevens - The Man of Metropolis Steals Our Hearts »

http://escapades.over-blog.fr/article-vendredis-du-vin-31-wine-and-blog-and-rock-n-roll-61027543.html

- Le Trustre, lui est complètement antisocial, est c’est ça qu’on aime !!! En plus, il est fou au point de nous pondre deux billets, oui madame, deux billets, pour le Vendredi du Vin !

« J’en ai rien à foutre des avis autorisés et des mecs qui ont raison sur tout. Des glandus qui ont toujours goûté mieux, moins cher, plus minéral, plus bio, moins commercial… Je les emmerde ! Plus civilisationnel ou moins bobo, je m’en cogne. Moins ceci, plus cela, bois avec tes tripes et tes burnes. Il n’y a que ce que tu sens qui compte man ! Yeah Rock’n roll !

Là comme ça, à chaud, si je devais remonter un truc de ma cave, je dirais Montcalmès 2007, Seigneurie des Cambous 2004Pinot noir XXC Stoeffler 2005 ou Savennières Roche aux Moines du domaine Laroche 2001. Bref de ces vins qui sont complexes mais harmonieux, denses mais légers à boire. Des trucs qui te vrillent l’âme dans le calcif.

Puis, c’est Comfortably Numb de Pink Floyd mais la version live sur « Delicate Sounds of thunder », la version où pendant le solo final, les flamands roses s’envolent sur un lac lointain d’Afrique dans un crépuscule d’ombre, de feu et de fin du monde.

T’en as beaucoup des blogueurs qui pondent DEUX billets pour UN VdV. Yeaaaaaahhhhhh Rough boy ‘s way of life !

Trois vins Rock ‘N Wine dégustés en septembre 2010. Domaine du Moulin, Cheverny 2009, Hervé Villemade ; Cheverny 2006, Domaine des Huards ; Cheverny 2009, de Philippe Tessier.

Je décris ces trois vins comme ayant un aspect canaille mais en les buvant, j’entrevois aussi la dégaine molle et le regard torve d’un Mick Jagger ou encore j’entends le rythme un peu gras d’un blues électrifié bien boueux.

http://lerustre.over-blog.com/article-sex-wines-and-rock-n-roll-61720221.html

- En Bourgogne, ça rock fort !

Les Bourgogne Limp Bizkit ne pouvaient pas passer à côté des Romanées Conteez !

Une fois de plus, nos BL boys sont dans la place, et nous ont ramené une vidéo spéciale pour le Vendredi du Vin et du Rock du groupe The Romanée Counteez: « notre Rock’n’Roll est comme le vin : ancré dans un terroir, des racines musicales »

« Pour le côté rock… petit problème pour Aurélien et moi ! Nous ne sommes pas trop calés en Rock and Roll… Donc on a eu l’idée d’aller rencontrer un vrai groupe de Rock qui porte un nom qui pourrait vous rappeler un célèbre Domaine viticole, les Romanée Counteez. »

Pour le côté vin pas de problème car notre reportage a eu lieu le jour du Beaujolais Nouveau! Nous avions donc apporté avec nous le Bio-jolais Nouveau de Patrick Vermorel du Domaine de la Fully. »

http://www.bourgogne-live.com/2010/11/the-romanee-countez-notre-rocknroll-est-comme-le-vin-ancre-dans-un-terroir-des-racines-musicales/

- Miss Vicky White Stripes part à la rencontre d’un vigneron-rockeur, Vincent Gouffier !

« Alors maintenant imaginez un vigneron musicien. Vous êtes dans son studio en train de siroter son meilleur rouge quand.. BRANCHEZ LES GUITARES, il vous ensorcèle de son dernier son. Et là : c’est l’extase ! (…) Le summum c’est quand même au domaine Gouffier à Fontaines, proche deMercurey où après la visite de la cave classée monument historique ( comme au clos de Vougeot les caves sont hors sol en raison de la nappe phréatique)…J‘ai découvert : L’AOC studio. Un studio d’enregistrement qui sent bon le bois, en haut d’une grange, avec quelques cordes électriques et une batterie qui attendaient impatiemment d’être secoués.

75m² de paradis pour les amoureux du rock et du vin… voir même du classique ou du jazz, on est pas trop sectaire chez les Gouffier. »

http://blogs.lexpress.fr/miss-vicky-wine/2010/11/29/vin-vigne-et-rocknroll/

- Le Bordeaux, ça peut être rock !

- Antonin, du Guide VindicaThunderstruck (qui a échappé à VindicaTokio Hotel), nous a dégôté une bouteille du Château Renaissance, qui aurait pu coller aussi au Vendredi du Vin precedent. Et pas un, nooon Môsieur, mais plusieurs morceaux de rock qui nous réveillent !

http://www.vindicateur.fr/fichiers/tables/journal/2561/vin_rock.jpg

« Château Renaissance 2008. Attention ! Ce vin, comme un bon morceau, ne se donne pas dès la première gorgée – la première écoute. D’abord, il semble agressif, trop brut ou brouillon, inabouti… On renifle le bouchon : serait-il est grungé ?

Puis on le réécoute, on le regoûte après quelques heures, et les choses se sont entretemps mises en place. Le vin s’ouvre et se livre – comme un bon morceau.

On  »kiffe », on en aurait presque les boutons qui reviennent et les cheveux qui poussent. On a la tête qui se met à se balancer d’avant en arrière, suivant un rythme de batterie quasi-cardiaque. C’est du bon.

Nous sommes la même couleur peau » (de raisin ?) du groupe No one is innocent.

Puis, pour relancer la machine, deux morceaux du groupe Filter :  »Take Another » (glass of wine ?) et  »Where do we go from here ». Et encore  »The Best Things » en live – chanté faux, impératif le chanté faux pour bien enfoncer le clouté. Et allez, encore un :  »Back to School » du groupe Deftones.

A la fin, bien évidemment, on éclate la bouteille vide, et on sort sans saluer la foule en délire, en essayant de ne pas glisser sur les soutiens-gorges éparpillés sur la scène… Putain, c’était bon d’avoir 20 piges à nouveau. Réveille-toi, bonhomme, maintenant. C’est terminé ! »

http://www.vindicateur.fr/article.php?id=2561

- Guillaume , du blog du (Jim) Morisson dans les veines, s’est aussi laissé aller à la découverte d’un Bordeaux rockeur, que dis-je frondeur ! Et nous amène à réfléchir sur le système des AOC…

« Loin, très loin des fameux grands crus dont tout le monde parle mais que personne ne boit, Jean-Jo et Pascal Brandeau (le père et le fils) s’habillent une année de la pastille verte bordeaux supérieur, une autre année de la bleue vin de table. (…) Aux classiques bordelais morts-nés, on ne peut que préférer ce vin qui a un peu de poil sous les bras. (…)

Voici comment les Brandeau résument tout cela sur leur site internet : « L’AOC, Appellation d’Origine Controlée, est de moins en moins le signe d’une appartenance à un terroir, mais bien plutôt l’assujettissement servile à des études de marché, il faut le dire, au service d’un petit nombre de gros et de négociants… Pour être bon, il faudrait abdiquer toute personnalité et se couler dans le moule… ne pas faire de vagues, et surtout, se taire… »

http://dumorgondanslesveines.20minutes-blogs.fr/archive/2010/11/23/vendredi-du-vin-31.html

- Amaury, du site EthiKillers, nous narre l’histoire so rock’n'roll de l’Homme Cheval. Mais qu’est-ce donc que cela? Suivez l’Ethiquette et vous saurez sur ce vigneron, rebelle parmi les rebelles.

Mort au combat dans son chai, le patriarche lui laisse en héritage 12 hectares de vignes à Blaye. Dominique en récupère un seul, pour pouvoir le cultiver comme un jardin, fasciné par « la plante ».« Ça tourne pas rond dans sa tête », devaient penser les voisins. La réalité, c’est que ça tournait tellement rond qu’en 2006 il plante les 1ères vignes en France en cercle, en provignage, à la densité qui ferait pâlir un Tokyoïte de 33 333 pieds à l’hectare. Le principe du provignage est que « la plante » (c’est comme ça qu’on appelle une vigne chez Dominique) est déplacée chaque année de 30cm. « Légende urbaine » diront les sceptiques. « C’EST QUOI CE TRUC ??? », pensait Félicien, avant de se rendre sur place et de voir de ses yeux écarquillés ce Petit Verdot pré-phylloxérique se débattre pour produire une grappe, et y mettre tout ce qu’il peut.

C’est pas mal Rock&Roll ça hein ? Vous en voulez encore ? Félicien balance tout…

L’Homme-Cheval aurait pu s’arrêter là, mais il voulait montrer autre chose encore. On peut ainsi s’amuser à goûter deux jus issus d’une même parcelle coupée en deux : à gauche le jus des vignes plantées à 5 500 pieds/hectares, à droite le jus des vignes plantées à 11 000 pieds/hectares.

Pour comprendre ce que c’est qu’un vin « tendu » comme le public de Woodstock devant le solo de guitare de Jimmy Hendricks.

Définitivement rebelle, comme ça ne suffisait pas (après tout avec 3 hectares on a de quoi se lâcher hein), Dominique est allé créer « l’antithèse de la vinification bordelaise, avec ses Merlots vinifiés en micro vinificateur, en rotation pendant 2 ans, sans aucun soutirage ni aération, pure expression du jus concentré, essentiel, craquant, élancé et furieusement alternatif, comme la voix de Kate Bush.

http://www.facebook.com/notes/felicien-dethiquettes/vendredi-du-vin-30-felicen-prend-une-lecon-de-rockroll/470011389669

- Jean-Baptiste, du blog The ViniVerve, nous amène des bonbons… Quoi, des bonbons, c’est rock ça ? Il faut allez voir la version rock’n’rollisée des Bonbons pour comprendre !

« Bergerac Rosé AOC du Château Lestignac : Les bonbons 2009. J’avoue que c’est pas commun de boire du rosé en novembre mais justement c’est ça le Rock’n’Roll… on s’en fout des conventions.
On fait ce qu’on veut et tant mieux si on se fait remarquer  !

Tout ça c’est bien beau mais pour le moment cet article parle de bonbons et de rosé avec un titre de Jacques Brel… pour comprendre le lien avec le Rock’n’Roll il faut écouter ça : Les bonbons, revus par Decibrel. »

http://blog.vinivert.com/836/chateau-lestignac-les-bonbons-2009/

- Les Rock’n’-Rolle-urs sont là !

- Le blog Pink Olifloyd, est resté jeune et nous emmène en Corse sur l’une des plus mélodiques chansons rock…

« Le déclic a évidemment fini par venir. De Corse, of course. Dans rock’n'roll, il y a rock, qui veut dire caillou, et puis il y a roll, qui est loin de ne vouloir rien dire, si jamais cela rappelle quelque chose à quelqu’un de plus de 35 ans qui n’est pas encore mort aujourd’hui. En Corse, Rolle se dit vermentinu. Alors le voilà, mon vin rock’n'roll: un Vermentinu minéral de Corse!  Domaine Casabianca 2009, Centenaire du fondateur

La Corse est plus connue musicalement pour ses polyphonies et I Muvrini que pour ses groupes de Trash metal . Le domaine Casabianca n’a par ailleurs rien à voir avec la Castafiore. Mais ce joli blanc cristallin, après une petite réduction soufrée première, délivre de jolies notes iodées et maritimes très revigorantes. Rafraichi dans la première neige du Haut-Doubs, il procure des sensations très rock’n'roll et une envie de Beauté. Celle d’un rock harmonieux, mélodique, presque symphonique. Comme celui-là, tiens! Un petit miracle mélodique dans le parcours cahotique et plus très en verve de Richard Ashcroft. » The Verve – Bittersweet Shymphony.

http://www.leblogdolif.com/archive/2010/11/16/vdv-31-rock-n-rolle-winetitude.html

- Daniel Fool’s Gardren, du restaurant le Clash-Chou, suit lui aussi la route du Rolle et nous emmène voir les brebis pour manger du fromage et écouter du rock corse !

« ROCK ‘N ROLLE…OF CORSE !!!! Je l’avais mon lien entre rock et vin ! Et comme la madeleine, le dernier vin 100 % rolle (ou vermentino) dégusté me revint à la bouche.Le rock n’rolle aristocratique du Comte Abbatucci Cuvée Faustine Blanc 2008 découvert lors d’une séance dégustation au Crock Chou organisée par notre ami Alex Pons !

Il est resté présent dans notre mémoire olfactive longtemps après l’extinction des spotlights avec comme fond sonore les bêlements des brebis paissant tranquillement entre les ceps ! Vous reprendrez bien un petit morceau de fromage de brebis corse arrosé d’huile d’olive et accompagné de succulentes figues en écoutant ce groupe de rock n’roll of Corse « L’Altru Latu ». Poussez les brebis c’est parti !!!! »

http://www.facebook.com/note.php?note_id=145948108787116&id=1013281955&ref=mf

- Michel Smashing Pumpkins, lui, a osé Wine, drugs & Rock n’Rolle !

« Maintenant, si je dois choisir un vin en me remémorant les Rolling Stones dans Live Licks et particulièrement Mick Jagger que j’entends hurler « I know, it’s only rock n’roll and I like it, like it, like it, like it », je ne sais pas pourquoi mais je pense immanquablement au Rolle de Provence et à sa plus belle illustration : la cuvée Clarendon de Roselyne Gavoty. Un blanc qui se libère totalement au bout de 10 ans et plus de garde, à l’image des 1998, 1996 et 1982 goûtés récemment pour un petit devoir de vacances.

Chacun de ces millésimes est différent, mais la droiture et la fraîcheur, sans oublier les accents de rabasse, sont toujours intensément présents de manière presque obsessionnelle. C’est un vin que je bois à petites gorgées tout en fumant ma drogue (havane ou herbe locale) et en me préparant à lire les délirants souvenirs de Keith Richards dans mon hamac de Casamance d’ici deux jours, précisément, avec le grondement de l’océan pour fond sonore. C’est aussi con que ça la vie d’un vieux dingue de musiques et de vins qui se prend toujours pour un éternel rocker. »

http://pourlevin.skyrock.com/2954678465-Les-Vendredis-du-Vin-31-Wine-drugs-&-Rock-n-Rolle.html


- On dirait le Suuuuuuud !

Tiens, faudrait faire un remix métal de cette chanson !

- Les deux acolytes du Black Sabbath buveur (marche aussi avec Bérurier buveur, mais je sens que David accrochera plus au premier), envoie du gros… cul ! Du Madiran, du Big Bottom, ‘ttention les oreilles !

« Du vin qui envoie des décibels, avec un fort potentiel de « qui remue ta tête d’avant en arrière dans la fosse », avec une pointe de « je n’y peux rien, il faut que je pogote »…

Ca donne envie de goûter et de lire ce que le blogosphère vinique va pondre comme articles mordants, avec cheveux longs et tatouages sur le corps!

La chanson m’a choisi, je n’y pouvais plus grand chose. Elle est tirée de la Bande Originale du plus beau film en hommage au Hard Rock, « Spinal Tap« , faux rock-documentaire suivant les péripéties du groupe homonyme durant une trentaine d’années. Car même si Spinal Tap parodie le rock, c’est surtout un amour sans limite de cette musique qui suinte du film à chaque seconde, avec, bonus ultime, un humour démentiel!

« Big Bottoms », les « Gros Culs » en français pour les plus récalcitrants… Il me fallait un vin franc, droit, sans ambage, au cépage rustique, mais assumé…  Rouge, bien sûr, mais sans trop d’animalité, plutôt une certaine rondeur. Ce vin qui colle à « Big Bottoms » a aussi un joli gros cul, le Madiran « Vision » 2007 du domaine Mesté-Bertrand. »

http://bicephale-buveur.over-blog.com/article-le-madiran-avec-un-gros-cul-61755353.html


- Nathalie, du blog Saveur Patti Smith, part dans le Languedoc, du Merlot, du Cabernet Sauvignon, du Petit Verdot, et du Boris Vian !

«  Rock’n roll, le vin ? Oui, quand il déménage et qu’il révolutionne le palais. Pour moi, cette définition s’applique à un vigneron notamment pour qui nous avions eu un coup de foudre il y a quelques années, forte impression qui s’est confirmée lorsque nous l’avons rencontré, chez lui, à Thézan les Béziers. Il s’agit de Marc Benin et son père Guy,  du Domaine de Ravanès. Il a planté en Languedoc des cépages bordelais (Merlot, Cabernet Sauvignon et Petit-Verdot) et a créé des OVNIs vineux ; plus qu’un vin c’est donc tout un domaine que je  souhaite mettre en avant pour ce « VDV Vin & Rock’n roll

Je vous laisse avec le Rock’n roll mops (pas sûr qu’il se trouve un vin pour accompagner les roll mops, plutôt une bière ou carrément un verre d’aquavit !). La chanson a été écrite en 1956 par Boris Vian pour Henry Cording (alias Henri Salvador) »

http://saveurpassion.over-blog.com/article-vin-rock-n-roll-vdv-61506377.html

- Benoit, Pour VineoLiars, aime, kiffe, adore, la Syrah… et Suffer !!!

J’ai donc choisi « Suffer » du fantastique groupe « Staind » et je dois dire que le premier mot qui me vient à l’esprit est « Syrah ». J’ai l’impression que ce cépage s’exprime de la même manière qu’ »Aaron Lewis » (le lead vocalist du groupe) en gueulant tout ce qu’il peut, et d’où il peut. Oui, « suffer » comme si les grappes des vins à base de Syrah avaient tellement pris le soleil sur les flancs des côteaux dans les côtes du Rhône, en Provence, le Languedoc ou le Sud-Ouest.

« You want to hear, anger and fear, because you suffer » : Nous voici dans le registre et c’est bien sûr l’idée du morceau : « hear », « anger », « fear », « suffer ».

http://vineolia.fr/cahier/l-equipe-vineolia/post/vendredi-du-vin-rock-suffer-staind/

- Paloma, du blog Who In Paris, aime le Languedoc et le domaine de Daumas Gassac, surtout lors qu’elle se rend à un concert :

«  ma plus grande crainte reste de passer ma soirée à courir entre la fosse déchainée et les toilettes délabrées car la seule boisson servie est une bière un peu chaude et très « pipi-provoqueuse ».

C’est donc sans trop de conviction que, pendant que le chanteur de la première partie s’échauffe sur son synthé, je m’accoude au bar du Bataclan pour  commander le verre de vin à 3€ qui sera probablement mon passeport pour le mal-de-tête de demain.

Mais quelle surprise alors! Le vin que l’on me sert dans un petit-verre-à-pied-en-plastique-très-chic est le Moulin de Gassac, un vin de pays de l’Hérault léger et fruité, geniallisme pour se faire plaisir simplement. En plus le Mas de Daumas Gassac, on le connait, car Aimé Guibert, le propriétaire, s’était défendu bec et ongles contre le colosse Mondavi dans le documentaire Jonathan Nossiter, s’élevant ainsi au rang d’irréductible gaulois.

Alors ce n est pas un mais plutot trois ou quatre petit-verre-à-pied-en-plastique-très-chic que j’ai bu ce soir-là. La pop est devenue rock, le rock est devenu un truc un peu smooth, pas trop dark, bref un concerto en « do » Mas Gassac. Que du bonheur en musique! »

http://wineinparis.canalblog.com/archives/2010/11/28/19732075.html

- Stéphanie, d’un met, Dire Straits, aime le Languedoc et le Mas de la Bégude, et Izia en fond sonore…

« Lorsque j’ai accepté de jouer aux Vendredis du Vin sur le thème du Rock’n’Roll, je savais que c’était là une excellente occasion d’avancer un peu plus dans l’univers du vin et surtout, hors des sentiers battus.

Le Raisin et l’Ange cuvée Brân 2007 Restait à identifier la rock’attitude de son vin! En l’amenant à mes parents pour le déguster (quand même grands sectaires des Bordeaux!), j’ai eu l’impression d’introduire un ado rebelle que j’aurais présenté à une famille un peu à cheval sur les conventions (pour ce qui est du vin, ils ne sont effectivement pas rock’n’roll : un excellent jury donc!)… A l’ouverture : une légère odeur acide qui sort de la bouteille, on va laisser gentiment s’ouvrir l’ado rebelle…  Dans le verre : un rouge « raisin », très trouble car pas de filtration, un ovni qui ne colle pas avec les images bien-pensantes. Ca me fait doucement sourire, je sais déjà que l’accueil va être moyen à table. On dirait un ado dont les vêtements ne plairaient pas aux parents, tiens. Une dégaine déjà bien affirmée. Moi, il me plaît. 

Pas facile à faire adopter, la rock’attitude! En bouche : du fruit, du plaisir, de l’immédiat, un vin qui mord la vie à pleines dents, qui envoie sa fougue dans les trois secondes… Un peu comme Izia que j’ai vue en concert au milieu de ce mois d’octobre. Je me dis que cette fille a tout à fait la rock’attitude qui conviendrait bien à ce vin, ou alors que j’aimerais bien boire ce vin entre copains, avec Izia en fond sonore… »

http://unmetsdixvins.com/2010/11/le-cas-du-vin-rocknroll-vendredis-du-vin-31-le-raisin-et-lange-cuvee-bran-2007/

- Naaan, pas de Sud !!!


- L’oenoTears for Fears, Noir Désir à Cahors, si après ça, on a pas compris qu’il voulait nous parler black, black, black !!! Bah oui quoi, Noir, c’est noir…

« A première vue on accorderait plutôt ce dernier avec une bonne Kro. A moins de faire un petit détour par les couleurs (chacun son truc, pour trouver l’inspiration…) : entre la black attitude de la blackisphere et la rock’n’roll attitude, il n’y a qu’un verre, un verre de black wine bien entendu. Autrement dit de Cahors, un grand ténébreux à base de malbec-tannat-mourvèdre, qui sont un peu le trio guitare-basse-batterie du vin. On le croirait parfois  Paint in Black, tant il est sombre, mais en ouvrant bien nos Black Eyed Peas, on voit bien qu’il serait plutôt pourpre bien profond : Smoke on the Water, Deep Purple.

Certains producteurs vont jusqu’à renouveler une technique médiévale. En chauffant une partie des moûts dans un chaudron, limite Black Sabbath, ils le concentrent davantage et arrivent ainsi à obtenir un vin réellement noir : Back in Black même. On passe du rock au hard ! Mais je tente aujourd’hui quelque chose de plus soft avec un des grands noms de la région. Un peu timoré, je me suis dit qu’en restant dans le top 50, je ne risquais pas de rencontrer de bad boy (ni de bad girl, mais ça c’était déjà fait au précédent VDV). Et en effet, ce Château Lagrezette 2004 ne semble pas de prime abord rouler des mécaniques, avec son look bien tradi, affublé en plus d’un petit tutu rose. Mais une fois qu’on met le son, il change un peu de registre. »

http://www.oenotheque.net/article-vdv-31-noir-desir-61735699.html


- Tweet a Weezer, allie dieu du Vin et héros de l’Helvétie.

« Alors après ce premier choc entre vos 2 oreilles, passons au choc que va causer cette bouteille à tous vos autres sens…
En l’occurrence, et une fois n’est pas coutume, je vous ai choisi une petite bouteille de “mon” dieu du vin, tout droit venu de son Helvétie, j’ai nommé Christophe Abbet

Le rapprochement entre Dionysos et Christophe n’est pas anodine, il émane de chacun une douce folie, une différenciation de la meute, un je ne sais quoi qui fait que tout ce qu’ils touchent se transforment en bombes

Et en voilà une belle: J’aurai put une nouvelle fois vous parlé de son “Air du temps”, dieu m’en garde cette fois-ci. En effet je vous ai choisi une autre de ses créatures, une Syrah 2007 » Song for a Jedi – Dionysos

http://blog.tweetawine.com/2010/11/26/song-for-a-vendredis-du-vin-rock-roll/


- Franck toujours, sur le tout nouveau blog In Red Hot Chili Peppers we trust,  nous parle Savoie… forcément !

« Michel Grisard,  est un vigneron un peu singulier dans la combe de Savoie.

Pour faire quoi… des Mondeuses extraordinaire et des Roussettes on ne peut moins.

C’est un vin unique donc, et dans tous les sens du terme, avec la fraicheur d’une Roussette et l’équilibre d’un grand bourgogne!  Si, si, ne riez pas… Je vous invite même à vous en dégoter au moins une bouteille (En cherchant un peu, sur le web entre autre vous devriez pouvoir trouver ça) car il n’y en a plus beaucoup et quand il n’y en aura plus… il n’y en aura plus et vous ne pourrez pas dire que je vous avais pas prévenu.

Etoile des neiges (simon et les modanais). »

http://www.irwt.fr/tag/vendredis-du-vin

-       International, le rock !

Christian Beatles, des Libertines Viniques, dont il est impossible ici de résumer la leçon de rock qu’il nous accorde, mais que je vous recommande très fortement, avec du rock qui roll and râpe-mops.

«  C’est à un vin du Roussillon que je demande la joie ce soir. Une de ces bouteilles judicieusement oubliées qui m’extirpera de cette Apocalypse insignifiante. Sur l’étiquette, sobre d’avant les modes – coïncidence ou conséquence, je ne sais plus – est écrit : Domaine Sol Payre «ATER Noir» 2001

Tout ça pour dire que le miracle ne s’est plus reproduit depuis lors. Des resucées, des mièvreries, de l’Electro fadasse, de la House lénifiante, de la musique en purée lyophilisée, du Rap de rebelles à bretelles, plus putes du système que véritablement novateurs, gourmettes, fourrures customisées et bagouzes de haut goût. »

Et il conclue avec Izia – Back in town.

http://littinerairesviniques.fr/rock-qui-roll-and-rale-mops/

- Michel Velvet Underground, nous (enfin plutôt moi quand même hein) fait voyager de la Loire-Atlantique à l’Italie, du HellFest au Pantera.

« Depuis quelques années, des vins déclassés de leurs rigides appellations, aux étiquettes osées ou aux noms « jeux de mots » ont vu le jour et ce mouvement n’est pas terminé.  Est-ce là une simple non-volonté de perpétuer les coutumes qui datent de Néron ou plutôt une nouvelle dynamique de consommation où les professionnels dévoilent une partie de leur vie, où les vignerons produisent des vins avec leur cœur et non plus selon un cahier de charges (trop) restrictif ? (…)

Après 3 jours de ce même festival, Eva pourrait rentrer dans un bar à vins en demandant : « Un Pantera s’il vous plait » ? Le sommelier sentant son côté animal (3 jours sans douche, ça marque), se précipite derrière son bar d’un pas moins « bâton dans le derrière » avec un sourire en coin, en se disant « Ahhhhh, je vais enfin pouvoir me faire plaisir ! ». La 5° Symphonie de Beethoven revisitée par André Rieu au dernier Festival aux moules de Godarville se coupe brutalement … Un blanc de quelques secondes, le temps de changer de CD … Les clients s’inquiètent … Une brame d’un cerf en rut se fait entendre des entrailles de l’établissement. 1° riffle de la bande à Phil Anselmo et la bouteille est amenée par le même sommelier ayant viré son déguisement de pingouin pour laisser place au T-shirt de la dernière tournée de son groupe fétiche. » Pantera – Fucking Hostile

http://www.facebook.com/?ref=home#!/note.php?note_id=472554520479


- Catherine, une Face no more, des vins, nous emmène plus loin encore, au Maroc plus précisément, Rachid Taha dans les oreilles…

« Tayeb et moi sommes à Essaouira, ville marocaine très rock’n'roll dans les années 70. Forcément, les vibrations que l’on y ressent nous percutent.

L’atmosphère des lieux aidant, on s’est fait un petit délire rock’n'roll avec Tayeb. Il a sorti son iPod et la rage de Rachid nous a sauté aux oreilles : Rachid Taha – rock el Casbah

Et pour accompagner ces grands moments de rock’n'roll attitude, nous avons célébré à notre façon la France et le Maroc de Tayeb en ouvrant une bouteille de Val d’Argan El Mogador blanc 2006. »

http://unefemmedesvins.typepad.com/histoire_dune_reconversio/2010/11/vendredis-du-vin-31-wine-and-blog-and-rocknroll.html#tp


- Arthur Bon Jovi, du blog « à l’ombre d’un Blur », part aux States ! Et c’est assez ZZZ !

« Le Rock’n'Roll fait forcement penser aux Etats-Unis, son berceau et, je ne saurai pas dire pourquoi, le Zinfandel me fait fatalement penser à ZZ Top!

A l’image du Rock’n'Roll en son temps, le Zinfandel bouscule les mentalités de certains.
Cépage étranger aux aspects parfois bourru, le Zinfandel interroge, le Zinfandel intrigue!
Le Zinfandel vous laisse régulièrement la sensation que vos papilles font face à un mur d’enceintes!

Bref notre vin Rock’n'Roll: Old Vine Zinfandel 2007, Pepperwood Grove, Napa Valley, Californie, USA – Don Sebastiani and Son

Voilà un vin qui ne renie pas son style très boisé mais exprime avec justesse la profondeur du zinfandel. Un vin nouveau, puissant, intense, complet. Un vin Rock’n'Roll! »

http://www.alombredunbouchon.com/article-vendredis-du-vin-31-vin-rock-n-roll-zinfandel-61801528.html


- Daniel Sex Pistols, du blog Rive Droite, nous propose un classique cultissime, de la vraie musique, parce qu’il faut danser jusqu’au bout de la nuit !

« Ridge Montebello : Santa Cruz Montains : Cabernet Sauvignon 1998

Little Richard – Tutti Frutti (1955)

Ça c’est de la musique, de la vraie musique, pas le guinche à deux sous, le bal à papa, le violon pleureur, ni l’accordéon et ses trémolos qui ficheraient le bourdon à de joyeux drilles partis en goguette. C’est pas langoureux, pas dégoulinant, pas tutti frotta.

C’est pas du moderne, mais du vrai classique, ça donne envie de boire et de danser tout au long de la nuit. »

http://rivedroite.canalblog.com/archives/2010/11/26/19702588.html#comments


Miss GlouGhinzu, qui fait fondre toutes les fans des Libertines avec sa vidéo de Carl Barât ! Attention les groupies, on parle quand de vin là oh !

Voilà donc Carl Barât, fondateur des Libertines avec Pete Doherty, que j’avais pu rencontrer après un concert à Beaubourg. Le dandy m’avait alors livré une jolie analyse des mœurs vinicoles qui sévissent dans la jeunesse anglaise.

Précisons le contexte : nos amoureux respectifs nous surveillent (donc je m’efforce de rester sage), Carl vient de chanter, il s’est assis sur un rebord de fenêtre, on est coincé entre deux poubelles. Bref on est heureux:

Pour info, le Thunderbird est un vin fortifié bas de gamme anglais. Il est bien décrit sur bumwine.com, littéralement le site des “vins de clodo”. On y apprend que vin additionné d’un obscur et puissant alcool aurait la particularité de colorer les lèvres en noir. Le site Cheap Fun Wines lui attribue un “goût de pomme et d’urine”, et déconseille fortement de le boire, “à moins d’être un clochard”. Steve Seasick a d’ailleurs composé une chanson à sa gloire. »

http://missglouglou.blog.lemonde.fr/2010/11/26/vin-et-rockn-roll-le-vin-selon-carl-barat-vendredi-du-vin-31/


- Je profite de la présence de Miss Glouginzhu pour vous faire partager la folle journée Rock’n’Roll de Miss Gloughinzu et de Pauline Black Strobe, au Concours des Cracheurs d’Or !

« En l’honneur de cette journée Wine, Blogs et Rock’n’Roll, vous trouverez sur ce blog un récit dont l’essence même satisfera vos attentes MAIS AUSSI des liens sonores qui rythmeront et illustreront ce récit.

Ready ? One, two, one, two, three, four !

Le reste de la journée passe comme dans un concert, entre applaudissement et crépitements des flashs. On présente au jury les prétendants à la couronne de cracheur d’élite, on teste lesdits prétendants et le jury (qui doit ici-même défendre son honneur et justifier par un sans faute la légitimité de sa présence) sur leurs connaissances viticoles puis on sélectionne cinq lauréats, les meilleurs, pour l’épreuve ultime.

Qu’on fasse venir le crachoir, c’est l’heure.

http://eyeswineopen.wordpress.com/2010/11/26/les-cracheurs-delite-cracheurs-dor-2010-salon-des-vignerons-independants/

- Et le rock indé, bordel !


- Le blog Vin PlaiSimple Minds veut du rock indé, nom de nom ! Et que vivent les buveurs indépendants, et les vignerons rockeurs, et ¡ Viva la revolución!

« Un bon « Vendredi du vin rock’n roll » se devrait d’etre rebelle.
J’ai bien essayé de me rebeller (en hommage aux Berus, à OTH, à LSD…) mais à quoi bon, je suis rentré dans le rang…

Alors je vais publier mon article un vendredi, comme tout le monde.
Je vais ouvrir ma boutanche, comme tout le monde.
Mais je vais quand même rendre hommage au rock, à celui qui m’a fait grandir (boire aussi), à celui qui s’écoute encore aujourd’hui avec passion : LE ROCK INDEPENDANT

En ce vendredi du vin, je le proclame haut et fort : Vive le rock et les buveurs indépendants ! »

http://www.vinplaisir.fr/un-vendredi-du-vin-rocknroll/

- C’est-pas-parce-qu’ils-ont-pas-de-blog-sur-le-vin-qu’ils-ne-vont-pas-participer-nom-mais-oh !


- Rodolphe MathuStrokes (@RodolpheMathus) nous a twitté une verticale alsacienne hier soir :

- Tres belle et bonne Degustation verticale Riesling Grand Cru Moenchberg Domaine Moritz (Andlau) : Mon top 3 : 2007 (10) 2005 (9) 2003 (9)

- Le 2003 a été élu 2ème meilleur Riesling du monde ! Les 1999 et 1997 sont a boire maintenant Meilleure année de garde : 2007

- Domaine Moritz (Andlau) : une pépite : Riesling Grand Cru Kastelberg 2008 !! 10/10 réservez des maintenant vos bouteilles !

- Domaine Moritz (Andlau) : pour les parisiens, le Riesling Grand Cru Moenchberg 2005 est a la carte chez Rostand a Paris.

A déguster avec un bon « Who are you », des Who !


- YouWineBabyshambles, avec un tweet humoristico-rock’n’roll : « Rock’N'(Pome)Roll… And nothing else madère! Cheers! »


- Anne-Sophie Pearl Jeam (@ASPaps) avec un Pommard Epenots 1er cru ‘Clos de Citeaux’ Jean Monnier & Fils, à écouter avec The pulse en live de Pink Floyd, ou encore un Beaune 1er Cru Montrevenot avec un petit Stairways to heaven, pour finir avec un Cheval Blanc 1982, « walk this way ».


- Steven Deftones, a été l’un de plus prolifiques posteurs de chansons Rock’n’Roll ce mois-ci sur Facebook, et déjà, un grand merci pour cela !

« Vin & R&R pas évident de choisir seulement un vin & une chanson : il y sont tellement de vraiment bons vins & chansons.

Ce que j’adore personnellement dans la musique & du vin, c’est la pureté.

Alors mes choix sont « Like it this way » de Fleetwood Mac (la groupe originale, avec Peter Green) & Patrimonio blanc (vermentinu)… 2009 du Domaine Leccia. »

- Antoon Lostprophets, qui contribue aussi sur le mur des Vendredis du Vin sur Facebook.

« Hello, pour ce VdV Rock, je n’ai pu résister à notre ami Yves GANGLOFF et à son St-Jo Blanc 07 qui exprime à donf l’esprit du vigneron.

A vos guitares et surtout à vos verres, go ! »


- Laurent Métallica, qui nous fait partager sur Facebook une expérience prémonitoire de ce Vendredi du Vin et du Rock :

Vins et Rock’n Roll, je l’ai fait il y a quelques semaines avec Marc Ysaye, patron de Classic 21 (LA radio du rock en Belgique) et batteur du groupe mythique Machiavel, ça donnait ça: On s’est bien marré et je conseille l’exercice ludique à tous ;-)

Le défi : associer, en termes d’équivalences esthétiques, le style d’un vin à un album. Dans le rôle du précepteur ès nectar, Laurent Mélotte, caviste à Pécrot, lui-même mélomane – cet ancien ingénieur agronome reconverti dans le vin nature tient un blog de rock. Résultat : une série de pistes de lecture et de réflexion à ne pas hésiter à tester chez vous. Une autre approche de la dégustation pour une expérience hédoniste en diable. Fun garanti.

Domaine du Pré Noir, « On s’en bat les couilles, voici le Vin de Bagnole », Vin de Table de France, 2008.

Sex Pistols – Never Mind the Bollocks, Here’s the Sex Pistols

http://levifweekend.rnews.be/fr/style-de-vie/culinaire/degustation-de-vins-en-musique-on-ecoute-quoi-avec-ca/article-1194819319826.htm


- Castelmaure Killers, qui nous envoie une étiquette de leur vin, qui ne pouvait pas mieux coller au thème : Les enfants du roc(k)

Un thème que nous avions abordé sur une étiquette en 2008: Les enfants du rock.

http://www.facebook.com/photo.php?pid=262833&o=all&op=1&view=all&subj=174583662556515&id=100000813754415&ref=nf


- Wine on TV, pour un Vendredis du Vin #31 : York Winery Nasik, INDIA – Mantra Cabernet Sauvignon 2009

http://www.wineontv.com/tasted-in-france/york-winery-nasik

Euh, ça va, vous êtes encore vivants ! Non, parce qu’il y a une petite playlist aussi :

Mots-clés :, ,

Vous pouvez laisser un commentaire.

17 Commentaires pour l'article “Vendredis du Vin #31 : « Wine and Blog and Rock’n'Roll »”

  1. Aloha :

    Good job Eva !!!

  2. david du bicephale :

    whaou!!!!
    Ca, c’est du boulot d’orfevre…
    je me garde quelques pépites pour ma semaine!
    bravo pour le sujet, pour l’humour, pour l’organisation!
    bref, merci d’etre toi!!!

  3. PhilR :

    He ben!… Va falloir oser lui succéder à notre Nov’Eva’mber Présidente!…
    Je ne sais pas à quoi elle tourne, mais là, elle met la barre très haut!… Vous croyez que c’est l’Anjou qui la boost comme ça?… ;-)

  4. Christian Bétourné :

    Quand Eva te prends en mains, ça te laisse vidé, un peu différent et ça mets sur le cul….
    Après ça, va-t-en lui succéder!!!!
    Une bosseuse, une gagneuse la gazelle….

  5. Bourgogne Live :

    Hyper présidente Eva!
    Bravo pour ce beau thème et cette belle compile Rock and Wine!
    On t’aime!
    Les Burgundy Boys ;-)

  6. Aurélien BL :

    Ah si tous les Présidents étaient aussi Rock’n'Roll que toi le monde tournerait plus rond !
    Un grand bravo d’abord pour ton thème, pour ton humour et pour ton énorme boulot de récap ! Tu as mis la barre haute !
    Ça envoie du chêne !
    Je confirme, ON T’AIME en Bourgogne !!
    :)

  7. Eva :

    @Samuel Merci et bravo pour ta double contribution !
    @David Merci à toi, ex-président au sujet quand même rock’n'roll !
    @Philippe (ça reste entre nous, hein, mais le Rosé d’un jour n’a même pas tenu un jour… Faut que je revienne vite ! )
    @Christian Merci, suis toute rouge…
    @François et Aurélien Moi aussi je vous aime les Beach boys !!! :) Ahahah, ça envoie grave du chêne ouais !!!

  8. Vendredis du Vin # 31: compte rendu wine, blog et rock’n roll « Vendredis du Vin :

    [...] wine, blog et rock’n roll [...]

  9. Daniel S :

    Quel phénoménal boulot et quel bel exercice de style.
    Bravo.

    Daniel

  10. Laurentp :

    Ben dis voir ! Tu as eu le temps de dormir un peu depuis l’envoi de ces textes ? Lire, écouter, écrire….

    Chapeau Eva !

    laurent

  11. Dominique Brault :

    Suis-je arrivée trop tard? http://srv06.admin.over-blog.com/index.php?id=1197211644&module=admin&action=publicationArticles:editPublication&ref_site=1&nlc__=581291124561

    Ce clip vaut le détour…

  12. Hub :

    Je suis scotché par la richesse des contributions et par le boulot d’Eva ! Bravo. Bis !!!

  13. Eva :

    @Daniel merci !
    @Laurent euh non pas bcp dormi ces derniers temps, je vais d’ailleurs mempresser d’aller me coucher !
    @Dominique ton lien ne marche pas, quelle est la chanson que tu voulais nous faire écouter?
    @Hub Ouiii les contributions ont été abondantes et riches ! Pas facile à synthétiser tout ça, mais ça en vallait la peine ! Black is black !!! ;-)

  14. Iris :

    et j’en ai trouvé encore la contribution N° 41: Dominique Brault, Canadienne et facebookienne, qui avais mis une participation sur son tout nouveau blog à l’accent typique, qui parle de son quartier, le Hochelaga dans l’Ontario, plus connu sous le petit non « Homa » qui a aussi inspiré le nom de son blog:

    sa contribution VdV se trouve ici: http://endirectdhoma.over-blog.com/article-vin-et-rock-n-roll-61877305.html

  15. jull :

    pour ce qui est du la version punk rock du Sud de Nino Ferrer, demandez l’Opium Du Peuple! c’est là…
    http://www.youtube.com/watch?v=sAXUSW6q9pI

  16. Eva :

    @Julien Ouaaaaaais super, enfin ce que je voulais, merci d’avoir déniché cette vidéo ;)

  17. Classement Wikio Vin – Décembre 2010 | Oenos :

    [...] je vous dois ce classement : vous avez été nombreux à répondre à mon appel du Vendredi du Vin #31 « Wine and Blog and Rock’n'Roll », et donc à faire des liens vers mon blog, et c’est vous qui m’avez propulsé en haut [...]

Commenter