Vendredis du Vin et du Chocolat #33 : faire Phidias du passé…

Posté par Eva ROBINEAU, le 5 mars 2011

Oui oublions un instant le passé, ma tentative de mousse au chocolat avortée, ma tentative toute aussi avortée de transformation de ce chocolat de l’état de mousse à l’état de gâteau, et donc ma tentative de rattraper mon retard au Vendredi du Vin #33, proposé par Madame CRocK.

Après ces tentatives infructueuses, j’avais perdu espoir de participer, même avec beaucoup de retard, au Vendredi du Vin et du Chocolat. Et puis il y eu ce coup de téléphone…

Le livreur ! Ah enfin ! Dans la fraîcheur de ce samedi matin, je descendis récupérer un précieux colis que j’attendais depuis le début de la semaine. Impatience. Ah, voilà, enfin, elles sont là :

Elles sont arrivées, Patience et Phidias, du Clos Romain. Vous ne connaissez pas le Clos Romain ? Alors je laisse Céline vous le présenter, c’est encore elle qui en parle le mieux.

Deuxième bonne nouvelle de la journée, ma moitié décide de se lancer dans la confection de mi-cuits au chocolat… Tiens, en voilà une bonne idée !Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir boire avec ça… Oh tiens, mais une bouteille du Clos Romain bien sûr !

En suivant les conseils de Céline, je me dis que la bouteille la plus opportune serait Phidias. Allez, 2010, c’est peut-être encore jeune, mais quand même, j’ai très très très envie de goûter !

Bon alors, ça se prépare ces mi-cuits ?

Bon, ça m’a l’air pas mal… Phidias, tu viens?

Im-Patience de goûter!

Le nez ressemble à un nez de Porto, de très bon Porto, le côté alcooleux et trop fort du Porto en moins. Un nez un peu de cerise, de fruits cuits, je trouve. En bouche, ça me fait toujours penser à un Porto, juste au niveau du goût. Peut-être est-ce sa jeunesse qui me fait autant penser à un Porto, mais j’aime beaucoup, c’est gourmand, il y a du fruit et de la matière, c’est élégant. Et je pense que cela va bien s’accorder avec le mi-cuit.

Allez, on tente l’accord !

Bon alors, comment dire… P-a-r-f-a-i-t ! Le mi-cuit est moelleux et fondant comme il faut, et l’accord avec Phidias est parfait. Je soupçonne même Céline d’avoir assemblé Phidias en mangeant un mi-cuit au chocolat… Je crois que Germain aussi aurait aimé (si vous vous demandez bien ce que Germain vient faire là-dedans, veuillez vous reporter au billet précédent).

Alors voilà, aussi inattendu qu’une belle rencontre, cet accord Phidias 2010/mi-cuit au chocolat m’a ravi, au point de faire un billet Vendredi du Vin # 33 sans avoir honte de mon retard.

Merci à Céline pour ce Phidias, si bien travaillé, qui s’accordait parfaitement avec le chocolat, made in ma moitié. Ce n’était pas un vin de Loire, mais ça ne fait pas de mal de sortir un peu de la Loire de temps en temps !

Bon, c’est pas le tout, je vous cause, je vous cause, si on allait au Verre Volé? http://www.leverrevole.fr/

Vous pouvez laisser un commentaire.

2 Commentaires pour l'article “Vendredis du Vin et du Chocolat #33 : faire Phidias du passé…”

  1. céline :

    Merci beaucoup Eva ! contente qu’il t ai plu … ! et en effet je l’avais deja testé avec du chocolat (un fondant !) ! par contre, il y a eu une stupide erreur d’étiquetage, et je n’ai pas vérifié non plus, car en fait ce que tu as bu est du PHIDIAS 2009 ! le 2010 est … en cours de malo ! j’ai élevé Phidias 2009 onze mois en amphore … donc, tu peux corriger ton étiquette ;) excuse moi pour cette erreur toute bete !

  2. Eva :

    Ah merci Céline pour cette précision ! Je me suis vraiment régalé, un vrai vin plaisir, parfait avec un gâteau au chocolat ! :)
    Pas de problème pour l’erreur, c’était quand même très très bon ;)

Commenter