Valérye Mordelet – Les Loges de la Folie

Posté par Eva ROBINEAU, le 11 juillet 2011

Un petit voyage à Montlouis-sur-Loire, ça vous dit? Direction le domaine des Loges de la Folie.

Valérye et Jean-Daniel vous y accueillent chaleureusement, accompagnés d’une belle blonde. Le nom de cette belle blonde? Taga, une jument qui participe aussi bien au travail du sol qu’aux visites du domaine en calèche. Ils ont d’ailleurs tout compris de l’intérêt de l’oenotourisme et proposent de multiples activités autour du vin, de la ballade dans les vignes à la demi-journée vignes/canoë, et bien sûr des prestations à la carte. Mais assez bavardé, je laisse la parole à Valérye, vigneronne hyperconnectée et hypersympa.

  • Oenos: Comment êtes-vous tombés dans le vin Jean-Daniel et vous?

Valérye Mordelet : Jean-Daniel parce qu’il aime trop bien manger et les trop bonnes bouteilles qui vont avec, quant à moi, parce que j’ai eu la chance de travailler dans un coin où poussent les vignes d’un cépage dont je suis tombée amoureuse, (le Pineau d »Aunis), que j’étais alors au chômage. J’ai donc été faire les vendanges tout naturellement, puis j’ai fait une formation à la taille de la vigne et ai travaillé sur place quelques temps avant de me lancer dans la grande aventure en Bourgogne, à Beaune, où j’ai rencontré Jean-Daniel. C’était sur les bancs de l’école pendant que nous faisions notre BTS VO.

Après 4 années sur place… Nous avons eu l’envie de produire notre propre vin…

  • Oenos: Pouvez-vous nous présenter votre domaine? Et L’Age de Raisin?

Valérye Mordelet : Nous avons créé Les Loges de la Folie en 2004 après un tour de France de 9 mois pour trouver où prendre racine ! Nous sommes partis bille en tête, les poches vides, sans connaître personne en Touraine, mais la tête pleine d’idées et le cœur débordant d’énergie. Nous avons repris 7 ha de vieilles vignes sur l’Appellation Montlouis sur Loire. Nous cultivons pratiquement exclusivement le cépage Chenin et nous produisons des blancs effervescent, des blancs sec, demi-sec, molleux et des liquoreux quand le millésime s’y prête. Une petite production de VDF (ndlr: vin de France) rouge aussi.

Quant à L’Âge de Raisin, c’est une petite structure de négoce que nous avons créée en septembre 2010 car le domaine ne nous assure pas la rentabilité nécessaire, du fait de rendements et d’une production insuffisante. Nous achetons des raisins presque tous cultivés sans pesticides, nous récoltons nous-mêmes et vinifions à l’identique des vins du domaine. Le domaine vend au négoce une partie de ses raisins et nous avons ainsi pu augmenter des cuvées aux volumes insuffisants comme notre Touraine Blanc.

  • Oenos: Vous êtes en agriculture biologique certifiée, pourquoi avoir choisi ce type de viticulture?

Valérye Mordelet : C’était une évidence quand nous nous sommes installés. Au point que nous ne nous étions même pas concertés avant sur ce que serait notre itinéraire technique. Tout comme vendanger manuellement, vinifier naturellement. C’est ainsi que nous voulions produire et vinifier, par conviction profonde et recherche de vins authentiques.

  • Oenos : Les vignerons avec qui vous travaillez pour votre négoce sont-ils tous en bio?

Valérye Mordelet : Pour nos deux cuvées principales les vignes sont cultivées sans pesticides et le viticulteur va commencer officiellement sa conversion. Les deux autres cuvées le sont à 50 % puisque issues d’un assemblage avec nos raisins. Tous les raisins sont récoltés manuellement et vinifiés naturellement.

  • Oenos : Sur quels terroirs se situe votre domaine?

Valérye Mordelet : Nous sommes sur des sols sableux plus ou moins limoneux selon la situation des parcelles. Le sous-sol varie également selon la profondeur ou l’affleurement du calcaire. Mais il est globalement argileux. Notre appellation finalise actuellement son « Etude Terroirs » qui sera un outil d’une grande précision pour définir toutes ces variations et différences de sols et sous-sol sur l’appellation. Nous aurons une vraie carte très précise.

  • Oenos : Pouvez-vous nous présenter vos vins?

Valérye Mordelet : Pour commencer, tous nos raisins sont récoltés manuellement, sévèrement triés, à bonne maturité. Nous avons deux cuvées de vins effervescents, la première est une cuvée classique en Méthode Traditionnelle. Vinifiée et élevée en cuve, elle est totalement naturelle (hors l’ajout des levures pour la seconde fermentation). Aucun ajout de sucre (pas à la vendange, pas pour la seconde fermentation et zéro dosage) et zéro ajout de soufre. C’est un brut nature, tout en fraîcheur et bien fruité, avec une bulle délicate. L’autre cuvée, Perles Rares, est aussi une Méthode Traditionnelle mais dont les raisins sont issus de nos plus vieilles vignes et vinifiés et élevés 18 mois en barriques puis 18 mois sur lattes minimum. Nous n’en produisons pas tous les ans. C’est une très belle « fines bulles », vineuse, longue en bouche.

Le Chemin des Loges est une cuvée que nous déclinons en demi-sec et moelleux. Issue de nos vignes les plus jeunes et vinifiée exclusivement en cuves avec un élevage plutôt court (de 4 à 8 mois). Un vin sur la fraîcheur.

La Nef des Fous est une cuvée que nous déclinons en Sec, Demi-sec et Moelleux en plus, certaines années. Les raisins sont issus de nos plus jolis terroirs, une grande parcelle en pente vers le sud de très vieilles vignes. Le demi-sec vient d’une parcelle, située au milieu de celle-ci, dont les vignes sont âgées de 106 ans.Vinifiés en barriques, les vins sont élevés minimum douze mois. Beaucoup de minéralité, une belle matière, un peu plus austère dans sa jeunesse, c’est un vin plus complexe.

Sucre d’Ange est notre liquoreux, issu d’un troisième ou quatrième tri de raisins « nobles ». Cette cuvée est vinifiée en barrique et élevée 12 mois minimum.

Velvet est le seul rouge du domaine, issu d’un assemble de Gamay, Côt et Pineau d’Aunis, gourmand, épicé, il a un style très original.

L’Âge de Raisin produit un Montlouis sec, La Croisée des Chemins, un Touraine blanc (Sauvignon), Les Sauvagines, Fun en Bulles notre Rosé Pétillant Naturel 100% Grolleau et Petite Fugue, un rouge 100 % Pineau d’Aunis.

  • Oenos : Et l’oenotourisme, c’est tous les week-ends aux Loges?

Valérye Mordelet :Tous les week-ends, toutes les semaines, toute l’année ! Nous avons mis en place de nombreuses prestations : certaines durent une journée et font appel à nos partenaires (comme Canoë/Calèche/Oenotourisme), d’autres se déroule sur une demi-journée, certaines sont gratuites comme notre très belle balade/pique nique…Nous organisons également des demi-journées découverte avec des dégustations de nos vins en accord avec des produits du terroir. Ce serait long trop long de décrire tout ce que nous proposons, sachant que beaucoup de nos prestations sont également à la carte. Nous travaillons de plus en plus avec les entreprises (tourisme d’affaire, session de cohésion, afterwork) et les clubs divers et variés (vieille voitures, amateurs de cigares…).

  • Oenos : Un coup de cœur/gueule?

Valérye Mordelet : Le coup de gueule concerne l’étau des contraintes administratives et règlementaires qui enserre de plus en plus chaque année la profession, avec un fonctionnement souvent préhistorique et aberrant. Notre temps est rongé, tout ce poids nous empêche d’avancer et certains soirs, quand je quitte le bureau, tous mes dossiers en cours, les problèmes et toute cette paperasserie, j’en viens à me demander si je suis encore une vigneronne.

Merci beaucoup à Valérye de s’être prêtée au jeu de l’interview, je ne peux que vous encourager à goûter leurs vins directement sur place. Avec les multiples activités qu’ils proposent, vous trouverez forcément celle qui vous ferra passer un agréable moment autour de leurs (très bons) vins.

Pour suivre l’actualité du domaine, rendez-vous sur leur site : http://www.les-loges-de-la-folie.com/ ou sur leur page Facebook. Une autre page est consacrée au négoce L’Age de Raisin, et une autre page Facebook est dédiée aux activités oenotouristiques du domaine, entre pique-nique dans les vignes et ballades en calèche ! Le plus pratique est encore d’aller directement sur place et d’y rencontrer Valérye, Jean-Daniel et Taga. (elle est sympa Taga, hein Eric?)

Mots-clés :, ,

Vous pouvez laisser un commentaire.

3 Commentaires pour l'article “Valérye Mordelet – Les Loges de la Folie”

  1. La loge de mes folies… | Oenos :

    [...] Valérye Mordelet – Les Loges de la Folie [...]

  2. Bulles, Champagne VS Loire : je les prends tous ! | Oenos :

    [...] Valérye Mordelet – Les Loges de la Folie [...]

  3. Filet de bar et Loges de la Folie, un accord qu’a d’la gueule | Oenos :

    [...] J’adore ce domaine, j’adore leur manière de faire du ch’nin. [...]

Commenter