Fromages et Chenins

Posté par Eva ROBINEAU, le 24 août 2011

J’ai deux passions dans la vie : le vin et le fromage.

Parce que si je ne devais choisir qu’un seul et unique aliment à emmener sur une île déserte, (oui, pourquoi pas?) je choisirais le fromage. Posez une tablette de chocolat devant moi, elle reste intacte. Posez un plateau de fromages, dites-lui adieu.

Je ne suis vraiment pas une experte des accords fromages-vins, mais je vous propose ici quelques idées d’accord, ou plutôt de très bons vins, à accorder avec les fromages que vous aimez. Je vous encourage fortement à vous lancez dans la formidable aventure gustative du vin BLANC associé au fromage, laissez-le rouge pour plus tard ;-)

Et puisque dans la Loire et un peu au delà, on sait travailler magnifiquement bien le Chenin, allons-y pour quelques bonnes bouteilles dégustées il y a peu, à boire avec de bons fromages…

Anjou blanc, « La Fresnaye », Domaine Pithon-Paillé, 2008.

Voilà une bouteille que je conservais bien au frais dans ma cave (enfin dans la cave de mon papa), en salivant juste à la vue de l’étiquette. Je l’ai donc ouverte pour fêter mon anniversaire, au moment du fromage…

Un nez pur et minéral, on reste des heures à le sentir, c’est beau le Chenin ! La bouche est aussi très belle, très légèrement grasse mais légère. Ce vin est un régal.

Alors, avec quel fromage le conseillerais-je ? Quelque chose comme du Beaufort ou de l’Abondance.

Panier de fruits, La coulée d’Ambrosia, 2008.

Quand Guillaume nous dégote de belles quilles, il ne fait pas les choses à moitié. Un joli « Panier de Fruits », en 2008, avec un nez incroyable qui me rappelle un vin de noix. C’est très joli et très surprenant. Belle oxydation, une bouche superbe.

J’ai a-d-o-r-é ce vin !

Un peu de carafe et il est encore mieux. Mangez 5 fruits et légumes par jour, là j’ai rempli mon quota avec ce Panier de Fruits.

Bon alors pour le fromage, soit un Comté affiné rapporté par Olif (celui qu’il a ramené aux REVEVIN… je me serais enfilé la meule), soit un bon roquefort.

Selves, Nicolas Carmarans, 2009.

Eeeeeet deuxième bouteille de Guillaume, enfin devrais-je dire, deuxième OVNI ! Parce que le Panier de Fruits précédent et ce Selves sont des OVNIs qui revisitent le Chenin, chacun à leur manière.

Selves, en plus d’être le nom d’une rivière, est le nom de la cuvée 100 %  Chenin made in Aveyron de Nicolas Carmarans.

C’est un peu génial ce vin, parce qu’il ne ressemble à rien ! C’est terriblement bon, j’ai adoré le nom que lui a donné Guillaume…

Avec ce vin-là, je choisirais peut-être quelque chose du genre Selles-sur-Cher ou Valençay.

Bon et quand même, je sais qu’il reste des aficionados du vin rouge-fromage, alors je vais juste vous conseiller une bouteille que vous aurez tout intérêt à acheter et à laisser tranquillement dans le frais de votre cave. Après « Ni Dieu, ni maître », la cuvée « Endémique » s’inscrit dans la lignée des P.A.T.R.I.M.O.I.N.E.S.D. de Sébastien David. Sous-titre d’Endémique : Endémique: région déterminée, qui n’existe que là.

Du Carbernet Franc, droit et structuré, mais un vin de garde, qui gagnera vraiment à vieillir un peu dans le fond de votre cave…

PS : oui, j’ai décidé de faire quelques effets sur mes photos, histoire d’atténuer le côté pourri des photos ;-)

Mots-clés :, , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire.

Commenter