Laurent Herlin – Vinotropie

Posté par Eva ROBINEAU, le 6 août 2011

Aujourd’hui, je tiens à vous présenter un vigneron, découvert un peu par hasard dans un marché des vins de Bourgueil à Tours. C’était un samedi de février, il caillait sérieusement et les vignerons nous présentaient leurs vins dans les petits chalets de Noël. Les vins étaient glacés et nos mains tout aussi glacées ne pouvaient les malheureusement pas les réchauffer. Et pourtant, l’un des vins de Laurent Herlin m’avait vraiment marqué, sa cuvée Illuminations. C’était un peu prédestiné, n’est-ce pas? ;-)
Et depuis j’ai découvert et suis tombée sous le charme de ses autres vins. Alors depuis le temps que je vous en parle, que je répète que j’adoooore ses vins, je vais lui donner la parole et le laisser se présenter.


  • Pouvez-vous nous présenter votre domaine ?

Je suis un jeune vigneron sur l’appellation Bourgueil. Je me suis installé en 2009 dans le cadre d’une reconversion professionnelle (j’étais Responsable Informatique d’une usine de fabrication de cartes à puce). Avec mon épouse nous avons acheté un corps de ferme dans lequel nous avons aménagé mon chai, un gîte et l’atelier de sculpture sur pierre de mon épouse (qui design également mes étiquettes).

J’ai créé 2 entreprises :

Laurent HERLIN Vigneron   www.laurentherlin.com

Entreprise agricole de 0,80 ha jusqu’à cette année.
Je viens de récupérer un clos de 4,20 ha sur Restigné qui me permet d’arriver à 5 ha.
Je cultive mes vignes en  bio-dynamie (Demeter). Le millésime 2010 est en deuxième année de conversion.  Travailler en bio était pour moi une évidence. Au niveau de la bio-dynamie j’y suis venu au fil de mes différentes rencontres et lectures et cela me passionne.

VINOTROPIE     www.vinotropie.com

Entreprise qui me permet d’acheter 2,30 ha de vendange sur pieds. Je m’occupe de la vendange, la vinification, l’élevage et la commercialisation. A partir de 2011 je vais m’acheter de la vendange étant donné que je travaille désormais 5 ha.
A partir de la vendange, je traite le raisin des deux entreprises de la même manière.

La vendange est manuelle, en caisses de 10 kg afin de conserver le meilleur état sanitaire de la vendange. Ainsi le premier tri est-il fait directement sur le pieds par les vendangeurs. Les caisses sont ramenées au chai où le raisin est égrappé (sauf pour la macération carbonique bien entendu : cuvée Tsoin-Tsoin). Un second tri est effectué sur une table de tri de 2.70m par 6 personnes.

La vinification est réalisée en cuves VASLIN (en fibre mais opaque). J’utiliserai 2 foudres Marc Grenier à partir de 2011. En fonction des cuvées je réalise un élevage en cuve ou bien en fûts. Ce sont des fûts en chêne de 2 à 5 ans.

Pour les cuvées de mes 2 entreprises j’ai choisi de prolonger mes convictions en choisissant des bouteilles en verre recyclés et plus légères (série ECOVA de Saint Gobain) diminuant ainsi l’impact énergétique de la fabrication et du transport.

  • Vous parliez de viticulture biologique et biodynamique, pourquoi ce choix s’est-il fait dès le début?

La bio était une évidence car depuis quelques années nous nous « transformions » en éco-citoyens (tri sélectifs, manger bio / local via les AMAP, travaux écolo …..). Et donc, je ne concevais pas de m’installer en conventionnel. Je ne me suis même pas posé la question.
La bio-dynamie, j’ai commencé il y a plusieurs années par un livre, que j’ai laissé au bout de 15 pages en me disant que si je continuais à le lire j’allais m’en dégouté sans vraiment connaître. Environ 1 an après j’ai lu d’autres livres et malgré mon esprit cartésien « ça me parlait » comme on dit.

  • Pourriez-vous nous présenter vos vins? (en insistant un peu sur le Cintré et Illuminations, mes chouchous :) )

- Cintré : je ne sais pas si cela avait été fait (sûrement) mais je voulais vinifier un rosé de saignée en fûts. J’ai laissé un peu de sucre car ça me plaisait et j’ai décidé de le vendre tel qu’il me plaisait. Ce qui a eu pour conséquence de le passer en vin de table. Mais ça ne me pose pas de problème.
En 2009 ça m’a plu et je viens de recommencé …… Il est différent mais toujours « cintré » :-)
Comme dessiné sur l’étiquette je suis un peu « cintré »(= fou) d’avoir laissé tomber la cravate (en tant que Responsable Informatique, j’étais en costume/cravate tous les jours) contre des bretelles (que je porte tous les jours).

- Tsoin-Tsoin : Cette cuvée est une macération carbonique avec entre autres des arômes de bonbons anglais / fraises tagada …..tsoin-tsoin (tagada tsointsoin : expression du bonheur). Vin de fête, comme son nom.

- Fruits du hasard : Cuvée sur le fruit (uniquement du jus de goutte). Les hasards de la vie ont fait que les fruits de ce que l’on a semé font la vie que nous avons aujourd’hui.

- Intégrale : Cette cuvée est un assemblage (somme) de jus de goutte et de jus de presse. Car comme indiqué en bas de l’étiquette « Nous sommes la somme de nos expériences ». Intégrale avec le signe mathématiques signifiant Somme.

- Illuminations : Pour les lumières de notre nouvelle vie et celles de l’idée d’en changer. C’est un assemblage d’une parcelle de sable et d’une parcelle de graviers. Les sables apportent le côté fruité, les graviers la structure et la finesse des tanins.
Un petit passage en fûts (d’occasion de ~5-6 ans), pas pour apporter du bois mais pour élever le vin, apporter de la finesse, arrondir les tanins pour avoir un côté velours. Il a fait sa malo au printemps 2010, pas fin 2009 comme les autres. Il a pris son temps et j’en suis très content. Je l’ai mis en bouteille fin 2010.
En parlant d’Illuminations, il était sorti dans la RVF spécial millésime 2009 de juin 2010 dans les réussites et Illuminations 2010 vient de sortir dans la RVF de juin 2011 spécial millésime 2010.

- Mes Aïeux ! : A une triple signification :
- Très vieilles vignes (>60 ans)
- Retour à la terre, à mes grands parents (aïeux = ancêtres)
- « Mes Aïeux ! » = Mon Dieu ! (un peu fou)

Merci à Laurent d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Cela vous a donné envie de découvrir ses vins ? Bande de petits veinards, le week-end du 13 au 15 août, c’est Portes Ouvertes au domaine ! Alors, un petit tour près de Bourgueil, ça vous tente? (plan disponible sur son site). Demain, je vous parlerais de ses vins.

Laurent Herlin Vigneron
1, le Plessis – 37140 CHOUZE-SUR-LOIRE
http://www.laurentherlin.com/

Mots-clés :, , , , , , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire.

5 Commentaires pour l'article “Laurent Herlin – Vinotropie”

  1. Les vins d’Herlin… | Oenos :

    [...] Laurent Herlin – Vinotropie [...]

  2. Aller-retour entre Paris et Chouzé-sur-Loire : deux rencontres pour mieux découvrir Laurent Herlin et ses vins · :

    [...] conviction du bio et de la biodynamie, aussi (voir l’excellente interview d’Eva ici). Cachée derrière mon appareil, je suis un peu en retrait, mais dans l’objectif, je vois [...]

  3. Le rosé, c’est pour l’été. Ou pas. | Oenos :

    [...] passage sur Paris pour une soirée à la Contre-Etiquette (où on a pu déguster sa cuvée Illuminations en magnums en 2010 et 2009… mamamia!), Laurent Herlin nous a donc fait découvrir [...]

  4. Anne, ligérienne présidente. | Oenos :

    [...] je vous la présente, ce n’est parce qu’elle aussi a adoré la cuvée Illuminations de Laurent Herlin, non (mais ce serait quand même une bonne raison), c’est parce que cette ligérienne a [...]

  5. Rosés de piscine | Oenos :

    [...] chouchou. Ce rosé un peu timbré mais qu’a d’la gueule qui ravit mes papilles à chaque gorgée est maintenant une [...]

Commenter