REVEVIN 2011 : Antoine Sanzay

Posté par Eva ROBINEAU, le 29 août 2011

REV… quoi? REcontres VEndéennes autour du VIN ! Mais si, je vous avais un peu expliqué ce week-end de dégustation dans la quatrième dimension. Quatrième dimension car on parcourt les années, les décennies et même les siècles avec aisance, aidés par nos deux guides Philippe et Philippe. Et alors, qu’a-t-on pu déguster pendant ce fabuleux week-end?

Comme vous pouvez l’imaginer, c’était une fabuleuse occasion de déguster moultes crus, de moultes régions. Mais bon, chauvinisme oblige, je vais commencer par l’une de nos deux dégustations ligériennes, celle consacré au saumurois Antoine Sanzay. Et comme c’est un peu la classe aux REVEVIN, nous avions la chance d’avoir Antoine et sa femme Hélène avec nous (ouais, la classe!).

Mais avant, petit rafraîchissement, ligérien lui aussi : la Loirette, une blonde tourangelle AB.


Bon allez fini de se rafraîchir, passons aux choses sérieuses. Antoine Sanzay est là, entouré de nos deux chefs d’orchestres, Philippe et Philippe.

Vu ! Monsieur Bétourné, pris en flagrant délit de remplissage abusif du verre.

Voici donc les heureuses élues de cette dégustation sanzay’reur :

- Saumur, Les Salles Martin, 2009.

Du 100 % chenin. Et ça envoie ! Un nez sur lequel on peu rester des heures. Un si belle minéralité, avec une pointe d’acidité, un peu comme du pamplemousse. En bouche, c’est génial ! C’est vif, avec une belle acidité, une belle fraîcheur, avec des légères notes iodées. C’est fin et long, équilibré, agréable… J’aime vraiment beaucoup !

- Saumur-Champigny, 2010.

Un Saumur-Champigny en macération carbonique. Un nez de fraise très joli, un peu « chaleureux ». Un vin sur le fruit, léger et agréable, très réussi. Pour moi, le vin parfait pour un barbec ente amis, sur une terrasse au soleil, en plein été… Je m’y vois déjà parfaitement !

- Saumur Champigny, 2010.

Moins de fruits frais que sur le précédent, moins de goumandise, mais un vin un peu plus structuré, plus tannique. Tout bébé, j’aimerais bien le regoûter dans un an.

- Saumur-Champigny, Les Poyeux, 2009.

Très belle robe pour cette cuvée parcellaire, et très beau nez aussi, très fin, avec des fruits mûrs. En bouche on sent une très belle maturité, de beaux tannins, tout est assez équilibré car il garde une certaine fraîcheur. Grande finesse, je plussoie !

Alors Sanzay, on garde? Un peu oui ! Je suis tombée sous le charme de son Saumur blanc et j’aime aussi beaucoup ses rouges. Et regoûtés chez lui, j’aime encore plus ! Les vins qu’il fait sont vraiment fins et bien faits… Un plaisir !

Alors pour compléter la présentation de ses vins, voici une présentation d’Antoine et de ses vins (merci à Hélène, sa femme, pour cette présentation!) :

Antoine est né dans une famille de vignerons et a progressé dans le vin grâce aux amateurs avertis qui l’entourent et lui font gouter de très belles choses.Lui même dit souvent de lui qu’il est d’abord un amateur et qu’il a la chance d’avoir des vignes. C’est quelqu’un de curieux, de gourmand et qui se remet en question facilement, autant d’atouts qui font de ses vins ce qu’ils sont aujourd’hui.

Historiquement il est la 6ème génération de la famille à reprendre le domaine, son père et décédé d’un accident de voiture lorsqu’ Antoine avait 10 ans .

Il a fait son premier millésime en 2002.

Il s’intéresse beaucoup à la terre et au végétal, après un temps d’observation, il est passé en agriculture biologique par conviction.

Les terroirs sont des argilo-calcaire, qui donnent beaucoup de minéralité au vin et qu’Antoine recherche pour que ses vins soient des vins de gastronomie.

Au domaine on compte 4 vins:

*Saumur Champigny « Domaine »: les vignes ont en moyenne 35 ans, sur un sol argilo/calcaire. La vinification et l’élevage dure environ 10 mois sur lies uniquement en cuves bétons.

*Saumur Champigny « Les Poyeux »: vignes de 50 ans vinifiées en cuves bétons et élevées en futs de chêne de 2 vins sur 23 mois .

*Saumur Blanc « Les Salles Martin »: Cépage Chenin 100% sur un terroir calcaire . vinifiés et élevés en fut de chêne de 3 à 5 vins sur lies

*Pétillant Naturel « Libres Bulles »Fermentation en cuve et fut de chêne ( 60% du volume) mise en bouteilles en durant la fermentation sucres résiduels 3g

Mots-clés :, , , ,

Vous pouvez laisser un commentaire.

Commenter