Le manifeste d’Oenos

Posté par Eva ROBINEAU, le 16 septembre 2011

Manifeste oui car le bon vin se doit d’être défendu par de vaillants chevaliers… et chevalières !



Moi, chevalière (oui, parce que chevalier, y’a pas de raison que ça ne soit que masculin) défenseuse de la veuve et du verre de vin (copyright Vindicateur), j’ai décidé aujourd’hui de vous faire partager mon manifeste. Parce que quitte à défendre le bon vin, autant le faire avec humour.

Manifeste d’Oenos

Oyez, oyez, gentes dames et damoiseaux !

Nous, chevalière de l’Oenos, capitaine des armées ligériennes, commandante en chef des opérations Bisounours, défenseuse de la veuve et du verre de vin, prêtons ici serment de défendre par monts et par vaux le bon vin.

Nous promettons de défendre sans outrecuidance le dur labeur et le travail de la terre des vignerons qui s’emploient à respecter ce que Dame Nature leur a offert.

Nous promettons de défendre ces dames et ces damoiseaux qui s’emploient à obtenyr le plus beau et le plus sain raisin qui soit pour laisser le jus de ces raisins reposer tranquillement en leur cave, sans y ajouter de vils potions de grimoire.

Nous promettons de défendre celles et ceux qui s’emploient à ne mettre que peu ou pas de soufre, cette substance qui préserve le vin lors de nos moultes voyages mais donne moultes mal au crâne les lendemains de ripaille.

Nous promettons de défendre le vin comme breuvage des ripailles entre convives, de l’auberge à la chaumière en passant par la taverne et le château. Autour de chapons farcis, de civets, de tourtes et autres victuailles, le bon vin sera le meilleur breuvage.

Nous souhaitons que le vin soit un élément de partage et de plaisyr avant tout, doux pour le gosier, mais que l’alcool ne soit pas une finalité. Boire pour boire n’est pas digne des nobles femmes et hommes que nous sommes.

Mes amis, ne soyez jamais las de devoir mener cette baltaille pour défendre le bon vin vous aussi. Lors de vos ripailles, de vos voyages, allez prêcher le bon vin et faites-le goûter. Il n’est nul besoin d’occire ou de meurtrir vos convives, car si nous devons défendre le bon vin, c’est par le plaisir que nous gagnerons la baltaille !

Amoureux du bon vin, joignez-vous à nous dans cette baltaille sans merci pour le plaisyr et le bon vin !

Eva,
Chevalière de l’ordre d’Oenos,
Capitaine des armées ligériennes,
Commandante en chef des opérations Bisounours,
Défenseuse de la veuve et du verre de vin




A vos chopes !

Et comme j’ai dans mon entourage un très noble escuyer, voici en exclusivité-prime-mondiale-breaking-news-top-flash-spécial la première dégustation de Champagne Boulard en armure de chevalier (plus le comment on enfile une armure… et comment on tente de boire un verre avec…). Une exclusivité Vindicateur.


Le Manifeste d’Oenos par Vindicateur

Vous pouvez laisser un commentaire.

5 Commentaires pour l'article “Le manifeste d’Oenos”

  1. Antonin :

    Diantre ! Cette chevalière-là n’est pas taillée dans une gourmette de pacotille… C’est de la first-class guerrière ! Mes hommages, gente damoiselle , et que votre juste épopée soit arrosée des meilleurs breuvages !

    Saluons au passage votre écuyère de luxe, Scarlett J. herself, à jamais gravée dans votre plastron !

  2. sebastien fleuret :

    et ton destrier ? il est où ton destrier ? ahh ouais je sais, t’as passé tout ton budget dans la cave climatisée dans l’appart et t’as plus de quoi aménager l’écurie…

  3. Picwineblog :

    Sus à l’envahisseur!!!
    Protégeons nos vignobles des acheteurs chinois et des stars comme Kate Moss (la dernière en date)

  4. Eva :

    @Antonin Scarlett n’aura jamais connu si noble armure :p

    @Sébastien (oui, c’est ça, du coup je me déplace en carrosse collectif… En métro quoi) ;)

    @Picwine Qu’ils viennent se mesurer au tranchant de mon épée, qu’ils viennent !!! Je saurais les recevoir ! :)

  5. Une chevalière prête serment avec humour pour défendre le bon vin | Vin Au Pichet : Bons plans du vin :

    [...] Plus d’infos et de photos sur le site Oenos.net Une chevalière prête serment avec humour pour défendre le bon vin, 10.0 out of 10 based on 1 [...]

Commenter