Taguez-moi, taguez-moi, taguez-moi…

Posté par Eva ROBINEAU, le 2 septembre 2011

C’est la rentrée, retour de la morosité et des grises mines… Allez, aujourd’hui, on rigole et on joue !

En ce moment, dans les blogosphères mode et beauté, on joue à se taguer. Qu’est-ce donc? Un peu comme les chaînes de mail où l’on devait se décrire mais en plus interactif. Une série de questions est posée, un blogueur y répond et tague 5 autres personnes qui doivent elles aussi répondre aux questions et taguer 5 autres personnes et ainsi de suite. Rien de très compliqué, juste de quoi s’amuser un peu en cette période de rentrée ! Alors, pourquoi ne ferait-on pas ça dans le vin ?

Les questions vont donc tourner autour des 7 péchés capitaux et du vin. Soyez prêts à confesser l’inconfessable ! Je vais donc répondre aux questions et taguer Olif, Isabelle, Guillaume, Marilyn et François. Vous allez devoir répondre à ces 5 questions et taguer à votre tour 5 autres personnes. C’est pas compliqué, c’est juste pour rigoler ! ;-)

  • L’avarice : Quelle bouteille avez-vous trouvé outrageusement bonne malgré un prix honteusement bas?

Alors là, pour retrouver le nom… Peut-être une bouteille de rouge prise au supermarché il y a quelques temps de cela, qui ne coûtait pas très cher et qui était plutôt pas mal. Pas extraordinaire, mais bon, pas mal. Il me semble qu’elle venait du Rhône. L’étiquette ne m’a pas vraiment marqué en fait…

  • La paresse : Quel vin n’avez-vous jamais goûté par flemme de vadrouiller dans X cavistes pour le trouver?

Pas forcément un vin en particulier je pense, mais parfois, on retourne toujours aux mêmes adresses, dont peut-être qu’en allant dans d’autres endroits, je trouverais encore de nouvelles choses à goûter. Mais bon parfois, la flemme, on préfère aller dans les endroits que l’on connaît, par sécurité aussi sans doute.

  • La luxure : Dans quel vin aimeriez-vous prendre un bain et faire des bisous (oui, il y a des enfants dans l’assemblée, on fait soft) avec votre moitié?

Dans des bulles ! Et tant qu’à faire, je vais choisir un bain de Champagne, avec du Boulard ! Un bain de Boulard, le rêve…

  • L’envie : Quel vin dégusté sans vous par l’un de vos amis ou connaissances vous a fait le plus envie (et enragé)?

Peut-être pas un vin en particulier mais plutôt les vins dont Olif parle à chaque fois, des bouteilles introuvables qui te donnent soif immédiatement. Mais que toi, même à Paris, tu as du mal à trouver. Mais que quand même, tu aimerais bien goûter. #soif

  • La gourmandise : Quelle bouteille pourriez-vous siffler tout seul d’une seule traite ou presque?

D’une traite, je pense que je peux me siffler les Noëls de Montbenault de Richard Leroy sans problèmes, et assez rapidement même. L’abus d’alcool est dangereux, tout ça, tout ça… Mais quand même. C’est tellement pur et fin que la bouteille est souvent trop petite…

  • La colère : Quel vin vous a tellement déçu que vous l’avez jeté de colère après l’avoir dégusté?

Je ne l’ai pas jeté, je n’étais pas chez moi mais je crois que c’est le fameux Haut-Brion 2002. Peut-être avait-il un défaut, peut-être avait-il été mal conservé, peut-être que peut-être, mais toujours est-il qu’à l’aveugle, il n’exprimait rien du tout. Et que voir l’étiquette après l’avoir dégusté m’a profondément choqué. Moi qui me disait « un jour, je goûterais à de telles bouteilles », j’ai été vraiment vraiment très déçue.

  • L’orgueil : Quelle bouteille pensez-vous être le seul à pouvoir apprécier à sa juste valeur?

Peut-être la Quintessence du domaine de Juchepie. Je suis tellement fan de tout ce qu’ils font… A chaque fois, j’ai envie que les personnes qui les goûte les apprécie vraiment à leur juste valeur. Mais en même temps, c’est tellement bon……..

Vous pouvez laisser un commentaire.

3 Commentaires pour l'article “Taguez-moi, taguez-moi, taguez-moi…”

  1. Marilyn Johnson :

    * Le comble de l’avarice pour moi? Être en possession d’une bouteille de Beauséjour 1901 et de me la garder pour moi seule. Et les amis, basta!

    * La paresse? Débarquer chez mes amis les Sériot et me faire offrir tous les vins que j’aime sans poser de questions.

    * L’envie! Pfff, tous ces vins qui avec leur nom mythiques vous transportent brusquement en Bourgogne, en Ribera del Duero, au Chili. Des vins qui me font voir la vie en grand.

    *La gourmandise… Tous ces vins qui vous emmènent pas loin de l’extase, qui vous rendent d’humeur amoureuse, dont la bouche fusionnent avec le miel du moment.

    *La colère! Oui, quand le prix se trouvait inversement proportionnel au plaisir ressenti. Une prétention affligeante qui vous fait douter de tout, au delà du vin en lui-même.

    *Orgueilleuse sans aucun doute quand je déniche un petit vin qui quelques mois plus tard défraie les chroniques vineuses.

    Marilyn Johnson

  2. Quiz vinique | LeVinDesCopains :

    [...] quiz de rentrée imaginé par une certaine Eva se répand sur les blogs du vin. Il s’agit simplement de répondre à 7 questions autour des [...]

  3. Tag Tag Tag…Tagada Tsouin Tsouin | audrey-domenach :

    [...] http://www.oenos.net/2011/09/taguez-moi-taguez-moi-taguez-moi/ C’est la rentrée, retour de la morosité et des grises mines… Allez, aujourd’hui, on rigole et on joue ! En ce moment, dans les blogosphères mode et beauté, on joue à se taguer. Qu’est-ce donc? Un peu comme les chaînes de mail où l’on devait se décrire mais en plus interactif. Une série de questions est posée, un blogueur y répond et tague 5 autres personnes qui doivent elles aussi répondre aux questions et taguer 5 autres personnes et ainsi de suite. Rien de très compliqué, juste de quoi s’amuser un peu en cette période de rentrée ! Alors, pourquoi ne ferait-on pas ça dans le vin ? Les questions vont donc tourner autour des 7 péchés capitaux et du vin. Soyez prêts à confesser l’inconfessable ! [...]

Commenter