#VendredisduVin #40 : Bref. J’ai bu du bon Beaujolais.

Posté par Eva ROBINEAU, le 28 octobre 2011

Aujourd’hui, pour cette 40ème édition des Vendredis du Vin, maître Olif a décidé de nous emmener non pas dans le Jura mais dans le Beaujolais. Avec le mois qui va suivre et sa
traditionnelle fête du Beaujolais nouveau, autant vous conseiller de bons Beaujolais.

J’ai donc fait bref.


Bref.

J’étais invitée dans une soirée beaujolais.

Comme tous les ans, mon cousin Germain m’invitait pour le Beaujolais Nouveau.

Il  disait toujours « Le bojojo, c’est bon, hein ! »

Je lui disais toujours non. « Oui ».

On se disait toujours que cette année, on allait y aller molo.

« Cette année, on y va molo ».

On finissait toujours complètement cuits.

« Le Bojojo, bojojo, bojojo, le Beaujolaaaaaais »

Et on mangeait toujours du Doliprane le lendemain.

Et le surlendemain.

Et on pensait qu’on avait perdu notre foie à tout jamais.

Comme tous les ans, Germain nous dégotait une merde.

« Une merveille! ».

Chouette.

« 2,59€ au Franprix ».

Merde.

Il nous a servi.

Re-merde.

Comme tous les ans, il nous avait pris des bons gros nanards.

Du boeuf.

Non, Duboeuf.

« On m’a dit que c’était une boucherie! » (copyright blague Vindicateur)

Oui, c’était une boucherie.

Mais une boucherie où on vendrait des bananes.

Ça sentait la banane.

Je me suis dit que pour avoir autant goût de banane, il devait y avoir un mec qui passait toute sa journée à trancher des bananes au-dessus d’une grosse cuve de vin et qui passait son temps à le mélanger, pendant des heures et des heures. Et après, que ce mec-là, il passait son temps à goûter pour voir si ça avait bien infusé. C’était le préposé aux bananes. Et il n’avait plus de foie.

Ça m’a fait rire.

Germain m’a dit: « Ah je vois qu’il te plait! »

J’ai dit non : « Oui ».

Merde.

Mais cette année, j’avais prévu mon coup.

J’étais allé voir mon Maître Yogamay. (copyright blague Vindicateur)

J’ai sorti la première bouteille.

Germain m’a dit : « Pourquoi t’as ramené du viognier? »

Non pas du viognier.

Vionnet.

Karim Vionnet.

J’ai ouvert.

J’ai servi.

Ça sentait bon.

J’ai resservi.

Je me suis dit que Germain allait pas trouver ça normal que ça sentait pas la banane.

« C’est pas normal, ça sent pas la banane ».

Bah tiens.

« En même temps, tu nous ramènes des vins bizarres, mais c’est bon, je ne jette pas la pierre. »

Ça tombe bien, la deuxième bouteille, c’est du Morgon de Lapierre.

Et puis comme jamais 2 sans 3, j’étais retournée voir Guillaume.

« Et le bouquin de Lapaque sur Lapierre, tu l’as pas lu ? »

J’ai donc pris du Lapalu.

Du Brouilly.

Toujours pas de bananes.

Germain a bu.

Tout.

Il a sourit.

Je me suis dit qu’il avait compris.

Il a compris que j’avais compris.

J’ai compris qu’il avait compris que j’avais compris.

Je me suis dit « Amen! »

Et j’ai sorti Amène, de PUR.

Germain a bu du Vionnet.

Du Lapierre.

Il a repris du Lapierre.

Il a bu du Lapalu.

Il a regardé l’étiquette.

Il s’est resservi.

Il a bu du Amène.

Deux fois.

Il a dit « Ben, finalement, sont bons tes bojojos. »

C’était pas du bojojo, c’était du bon beaujolais.

« Hein, le bojojo ! »

Oui, Germain, oui.

Bref. J’ai bu du bon Beaujolais.

Vous pouvez laisser un commentaire.

17 Commentaires pour l'article “#VendredisduVin #40 : Bref. J’ai bu du bon Beaujolais.”

  1. Patrick Bottcher :

    Alors là… trop top… tu devrais la faire commeçà plus souvent encore !!!!

  2. Michel Smith :

    Tu bois un peu trop la télé, Eva !

  3. Patrick Bottcher :

    Michel, si Eva a encore le temps de regarder la télé, alors, là, chapeau… ou alors, tard, très tard…

  4. Eva ROBINEAU :

    Je la regarde en podcast la télé ! :) #geekforever

  5. Sylvain :

    J’adore !
    Merci pour ce billet très sympathique.

  6. ardoneo :

    j’ai bien rigolé ! Bel article !

  7. Anne :

    Ben voilà, maintenant que t’as le scénar’, reste plus qu’à tourner !!

  8. ShowViniste :

    J’ai Bien Rigoler Eva Félicitations !

    Si tu tournes ça, envoie nous des bobines ! un podcast quoi ;-)

  9. Eva ROBINEAU :

    Je voulais le tourner au début, mais je n’en ai pas eu le temps. Une prochaine fois peut-être ;-)

  10. Eva ROBINEAU :

    Merci à tous en tout cas, on verra pour faire une version vidéo si vous êtes sages ;-)

  11. Christian Bétourné :

    J’aime bien quand tu fais ta folle ! T’as perdu ton i-phone ou quoi ? On dirait du Faria de fille…

  12. aWineLife :

    Excellente article plein d’originalité et avec un très beau ton.
    On reconnait bien là les préjugés du beaujolais.

    Bravo en tout cas.

  13. Véro Mas Coris :

    Tip top moumoute !!
    C’est tout toi, merci pour ce moment de rire..
    Voila comme j’adore que l’on parle du vin !!
    Eva faire la poussiere, heu non pardon, Eva dépoussiere les discours :) :)

  14. Eva ROBINEAU :

    @Christian Non, non, c’est bien toujours moi, mais sur iPad :)

    @awinelife @véro merci beaucoup :-)

  15. Jaimetonwine :

    PARFAIT !
    INCROYABLEMENT COOL !

  16. le rustre :

    Un peu en retard…

    c’est du très très bon. Mieux que l’original je dirais. j’ai bien ri en tout cas. Merci !

  17. Les mots du vin #1 : de la torchabilité du vin… | Oenos :

    [...] Amène, Beaujolais Villages, PUR, [...]

Commenter