Philippe Conticini, rencontre avec un génie.

Posté par Eva ROBINEAU, le 10 juillet 2012

Il y a peu de personnes que j’admire et qui m’impressionnent au point de m’intimider. Philippe Conticini en fait partie.  Petit récit d’une rencontre avec encore plein d’étoiles dans les yeux, avant de vous détailler à la rentrée les merveilles dégustées.

Recevoir un mail proposant de rencontrer Philippe Conticini himself et de découvrir ses nouveautés pour la prochaine rentrée.
Exploser de joie.
Compter les jours.
Faire subir ce décompte à tout le monde.

Ne pas savoir comment s’habiller le jour J.
Prier qu’il fasse beau.
Rouspéter contre le métro qui n’avance pas.
Trouver les minutes interminables.
Arriver devant la pâtisserie des rêves.
Se sentir comme une gamine devant ses cadeaux de Noël.
Entrer.

Retrouver plein de têtes connues, rencontrer d’autres gens très sympathiques.
Découvrir un buffet de belles pâtisseries.
Avoir les yeux qui pétillent et l’estomac qui s’affole devant toutes les nouveautés.
Ne pas savoir par quoi commencer.
Prendre un peu de tout.

Goûter.
S’extasier devant le Grand Cru Praliné.
Se laisser surprendre par le Kyoto-Brest.
Aligner les gros mots d’extase devant un fabuleux Gâteau au café doux.
Vendre son royaume pour les langues de chat fleur de sel praliné.

Rencontrer Philippe Conticini.
L’écouter avec admiration parler de l’importance de la fleur de sel dans ses pâtisseries.
L’écouter raconter ses sources d’inspiration.
Se trouver bouche bée, impressionnée.
Vouloir l’écouter parler encore et encore.
Réaliser être en présence d’un génie.

Trouver le temps bien trop court.
Se promettre de revenir avec une copine à la rentrée faire goûter ses merveilles.
Réaliser la chance qu’on a eu.
Remercier la personne qui vous a permis de le rencontrer.
Sortir avec des paillettes, des étoiles, des bouts de praliné, plein les yeux.
Ne pas descendre de son petit nuage.
Réaliser qu’on a rencontré un génie du goût.

Avoir envie de tout raconter ici.
Se dire qu’on détaillera tout une fois que les nouveautés seront disponibles.
Histoire de ne pas vous faire saliver pour rien.

Philippe Conticini
Philippe Conticini
Philippe Conticini
Philippe Conticini
Langues de chat de mes rêves
Langues de chat de mes rêves
Gâteau au café doux, révélation gourmande
Gâteau au café doux, révélation gourmande

La Pâtisserie des Rêves
11 rue de Longchamp
75016 PARIS
ou
93 rue du Bac
75007 PARIS
http://lapatisseriedesreves.com/

Vous pouvez laisser un commentaire.

3 Commentaires pour l'article “Philippe Conticini, rencontre avec un génie.”

  1. La Parisienne :

    Miam miam! ça a l’air bien tentant! :) ) Mon seul regret, c’est que les patisseries sont un peu trop loin de chez moi et pas dans un quartier où je vais souvent…

  2. Philippe Conticini, Pâtisserie des Rêves, de mes rêves | Oenos :

    [...] vous avais déjà montré un petit aperçu de ce que serait la rentrée à la Pâtisserie des Rêves. Et maintenant, mes favoris, que vous [...]

  3. Eva ROBINEAU :

    Pareil, c’est à l’opposé, faudrait faire un convoi de temps en temps là-bas ;-)

Commenter