Gangnam style wine?

Posté par Eva ROBINEAU, le 16 novembre 2012

A moins d’être dénué de tous moyens de communication avec le monde extérieur mise à part des pigeons voyageurs, vous n’avez pas pu passer à côté du phénomène Gangnam Style. Encore que. Il doit y avoir des pigeons qui font la danse du cheval.

Si t’as pas fait la danse du cheval au moins une fois dans l’année, il te reste encore quelques semaines pour t’y mettre.

Gangnam Style, c’est une record en vues sur Youtube. Plus de 700 000 000 à l’heure actuelle. Truc de ouf quoi. Un phénomène.

Mais au delà du phénomène et de l’invasion de la pop coréenne en France, je me suis posée la question accord musique-vins. Et là…

Ben…

Non mais si j’attaque sur le côté cheval…

Non…

Si j’attaque sur le côté rigolo désarticulé…

Non plus…

« Oppan Gangnam Style »

Putain, je l’ai dans la tête.

« Eeeeh sexy lady »

J’ai eu beau essayé de trouver un angle d’attaque positif sur cette chanson, je n’ai pas réussi. C’est pas sympa pour le vin. Seul un Mouton Cadet serait digne de remplir cette tâche : des millions de cols débités par année, pas vraiment de qualité mais plutôt de la quantité, un truc qui reste dans la tête et en bouche et qui a le point commun d’agacer, une goût uniformisé et mondialisé.

Mouais… En fait, je vais peut-être trouver un vin anti-Gangnam style plutôt.

Brutal, l’anti-Gangnam Style

Et l’anti-Gangnam Style, il se trouve en Auvergne. Oui, déjà, parce qu’il se trouve en Auvergne et peu de monde sur cette terre a déjà goûté du vin naturel d’Auvergne. Donc, on est déjà à l’encontre de tout ce que je viens d’énoncer.

Peu connu mais qui mériterait de l’être plus, l’Auvergne nous sort donc de ses vignes du Gamay du Pinot Noire (merci Jean-Marc) naturel du Domaine de la Bohème, chez Patrick Bouju.  Patrick Bouju, c’est Jean-Marc et Sonia qui m’en avait déjà parlé.

Des vins peu communs, ne correspondant pas du tout au goût commun. Mais qu’on est terriblement content d’avoir découvert et goûté. Et bu. Parce que de la torchabilité, il y en a là !

Brutal - Patrick Bouju

Brutal - Patrick Bouju

Brutal, c’est ça. C’est du Gamay Pinot Noir qui prend un peu de place, le genre de vins que tu aimes boire, juste parce que c’est bon, gourmand, bien présent mais soyeux, et que non, ce n’est pas si brutal que ça en fait. Il n’agresse pas, contrairement au vin Gangnam Style cité précédemment. On est vraiment content de le boire, tu passes un moment et le vin y contribue. Un gentil Brutal en quelque sorte.

Ce Brutal-là, je l’ai plutôt trouvé chez Pierre Jancou, Vivant Cave, mais vous pouvez trouver les vins de Patrick Bouju sur la boutique en ligne Le Vert et le Vin.

Festejar - Patrick Bouju

Festejar - Patrick Bouju

Et avant de passer à Brutal, on peut faire juste un petit détour par Festejar, du Gamay à bulles qui, comme son nom l’indique si bien, est là pour faire la fête. C’est gourmand, tout bonbonné mais pas sucré, ça met en joie et ça augure une bonne soirée. A boire juste pour le plaisir. Et aussi parce que c’est très bon.

Et qui sait, après plusieurs verres de Festejar et de Brutal, peut-être vous mettrez-vous à faire la danse du cheval… Peut-être…

Oppan Gangnam Style.

PS : Petit coup de pouce à trois étudiantes du Mastère CCIV (Connaissance et Commerce International des Vins) qui ont choisi d’étudier le marché des vins nature en France. Et pour les aider, prenez quelques minutes pour répondre à ce sondage :  http://www.surveymonkey.com/s/J7R8R6Z Merci pour elles !

Mots-clés :, ,

Vous pouvez laisser un commentaire.

6 Commentaires pour l'article “Gangnam style wine?”

  1. DUROCHER :

    Décidément je bois Auvergne,je lis Auvergne,je fais soirée Bar à vins Auvergne(Un Midi dans les…..)et c’est vrai que c’est bon,très bon,trop bon…mais je ne connais pas La Bohème.Je goûterai dès que je pourrai; moi c’est les vins des Tricot qui m’ont bluffé.A goûter pour vous.

  2. Bebert :

    Merci pour la citation, Eva.
    Pour ceux qui veulent découvrir, il me reste encore quelques quilles de Festejar en stock: http://levertetlevin.com/fichetech?prodID=903
    Et aussi des Suzanne, un étonnant moelleux…: http://levertetlevin.com/fichetech?prodID=766

    Et sinon, tu viens quand Eva?..

  3. Bebert :

    Gentille Éva, il va falloir corriger une petite erreur… Le Brutal, c’est pas du gamay…mais du Pinot Noir.

    Le Brutal 2 « le retour » bientôt dispo là où vous savez… ;-) )
    C’est le même que celui que tu as bu, Éva, avec 6 mois d’élevage en plus…

  4. Eva ROBINEAU :

    Pfff, bravo, ne jamais compter sur ses souvenirs de soirée… Merci m’sieur :-)

  5. Les dix vins les plus méchants de France – 7press جديد المواقع الاخبارية :

    [...] Sa cuvée Brutal, à base de pinot noir, frappe surtout par ses qualités et la pureté de ses arômes. Ce serait même un vin « anti-“Gangnam style” ». [...]

  6. Les dix vins les plus méchants de France | La vigne et les vins :

    [...] Sa cuvée Brutal, à bottom de pinot noir, frappe surtout standard ses qualités et la pureté de ses arômes. Ce serait même un vin « anti-“Gangnam style” ». [...]

Commenter