« Sauvé de la Citerne » (et heureusement!), JF Coutelou

Posté par Eva ROBINEAU, le 14 janvier 2013

« Sauvé de la Citerne », j’ai envie de dire : tant mieux ! C’eût été con de le laisser passer ce vin. 

J.F. Coutelou, domaine du Mas Coutelou, dans le Languedoc. A chaque fois que j’ai pu boire un de ses vins, notamment avec Guillaume, c’était toujours extrêmement bon (et je ne vous en ai pas encore parlé, honte à moi!) : Flambadou, Classe, Bibonade, Vin de Pays des Coteaux de Murviel (ah bah tiens, si, je vous en avais parlé).

Bref, ça fait partie des domaines où il fait bon bien boire. Et puis, Paco, caviste en or à prix doux à Ivry, a présenté ce « Sauvé de la Citerne » pour le 19ème jour du Calendrier de l’Avin. Et alors il en dit quoi Paco?

« du fruit, une trame enrobée, plus du velours que de la soie, une robe profonde, du solaire avec la fraîcheur de l’ombre, des tannins qui glissent, laissent la place aux épices, ça coule, ça désaltère, on devrait recracher, on le fait pas.

Élaboré à partir de jeunes mourvédres et grenaches, il parait que le premier cépage doit avoir la tête au soleil et les pieds dans l’eau, la Méditerranée est loin, le vent marin se charge de raccourcir les distances. »

Sauvé de la Citerne - Jeff Coutelou - OENOS

Je rejoins Paco : on ne crache pas ! C’est juste trop bon comme il faut, gourmand et torchable, pas prise de tête mais vraiment bien foutu. C’est tout soyeux, joli, rond et plaisant à souhait, ça fait plaisir au-dedans, c’est aussi agréable qu’un pique-nique en été à l’ombre des arbres. La bouteille ne fait pas long feu. Preuve qu’on peut faire des vins du Sud archi-buvables, pas bouffés par l’alcool.

C’est simple, comme un bon moment entre potes, mais pas simpliste, on s’en souvient et on se dit qu’une caisse eût été mieux dans sa cave qu’une simple bouteillle. Surtout que. A ce prix-là, on peut se permettre de prendre une caisse. Dans les deux sens. Vendu 8 € chez Paco (enfin, s’il en reste encore), on se demande bien pourquoi ça n’est pas remboursé par la Sécu comme anti-dépresseur.

Merci sieur Coutelou, continuez donc à sauver la Citerne autant de gourmandise que vous pourrez. Pour le bien de la société.

Minute pétasse : Ah nan mais j’étais dégoûté de pas avoir ce vernis-là sur les doigts à ce moment-là. Alors je vous le mets direct quoi : Kiko 339.

KIKO 339 OENOS

La photo ne lui rend pas justice, il n’est aussi « violet » que ça normalement.
Je comprends maintenant le désarroi des blogueuses beauté.

Mots-clés :, ,

Vous pouvez laisser un commentaire.

5 Commentaires pour l'article “« Sauvé de la Citerne » (et heureusement!), JF Coutelou”

  1. Amaury :

    C’est mon bonbon de tous les jours, ce vin est terriblement réjouissant ! Mais attention, les réserves s’épuisent…

  2. Laure :

    J’aime lire du bien sur les vins du Languedoc, merci pour cet article. (Et en passant très joli vernis…)

  3. Eva ROBINEAU :

    @Amaury : c’est nul que la Citerne se vide :P

    @Laure : merci :) J’aime bien les vins du Languedoc, ils sont trop facilement montrés du doigt mais il y a vraiment des gens qui bossent bien.

  4. Cyril :

    je tombe sur ton article alors que je cherche a en racheter ;) ..abusivement bon …toute la gamme d’ailleurs…

  5. I love burgers, bis (et le vin des Amis de Jeff Coutelou) | Oenos :

    […] ce que fait Jeff Coutelou, Sauvé de la Citerne  par exemple. Ses vins sont abordables, dans tous les sens du terme : un prix juste, à la portée […]

Commenter