Calendrier de l’Avin : Jour 1

Posté par Eva ROBINEAU, le 1 décembre 2014

Il est de retour, version un peu old school : le Calendrier de l’Avin.

Comme tous les ans, et pour la 5ème fois, j’aime découvrir les bouteilles dont vous aimez remplir ce fameux calendrier de l’Avin, institution parmi les institutions (au moins ça). Cette année, pas de site dédiée, la faute à pas de temps, mais un article par jour et par contributeur, ce qui vous permettra aussi de faire des liens plus facilement vers tel ou tel jour du Calendrier mais aussi d’avoir une mise en page beaucoup plus correcte.

Calendrier de l'Avin - Jour 1

Bref, sur ce, je vous laisse avec David, du blog Abistodenas, président des Vendredis du Vin #71 sous l’excellent thème « Le gras, c’est la vie », testeur de bonnes quilles hautement recommandables et aussi maître ès GIFs animés ! Merci à lui d’inaugurer ce 5ème Calendrier de l’Avin avec en bonus, un petit rébus pour trouver de quelle quille il s’agit…

rébus avin

(Pas facile hein?)

 

Au premier jour de l’Avin…

1er décembre…

image titre avin

Les premières flambées dans la cheminée ont maintenant quelques semaines, les cocottes fumantes ont repris du service et l’esprit de Noël met déjà en émoi toutes vos cellules adipeuses. Ah ! Qu’il est bon ce temps du gras baignant les marmites, ce temps des débouchages familiaux intempestifs…  Noël, fête catholique des uns, caloriques des autres !

Et dans ce tissu folklorique, entre la dinde aux marrons et la boîte de chocolat de la grand-mère, une tradition bientôt millénaire (déjà la cinquième édition !) continue de se perpétuer : le calendrier de l’Avin de notre chère Eva, qui cette année, trouvera donc sa source au creux de mes bafouilles numériques.

Il ne me restait donc plus qu’à trouver un digne représentant des fêtes à venir pour inaugurer cet échéancier liquide qui nous mènera jusqu’à Noël.

Partons donc en terres ligériennes, plus précisément dans le département de Loire, à quelques encablures de Roanne, terrain de jeu de la Maison Troisgros et de quelques plants de gamay faisant concurrence aux eaux minérales de Saint-Alban.

Mais aujourd’hui, ce sera le seigneur pinot qui sera à l’honneur. Cépage noble et festif par excellence, c’est sur un versant plus roturier que nous le découvrirons à son aise.

Bienvenue donc à Saint-Haon-le-Vieux, au Domaine Franscisque Lapandéry, petite exploitation usant du gamay ou du pinot noir pour prendre soin des papilles sensibles aux charmes gourmands et fluides des vins de la régions.

Et sous le tire-bouchon plein d’entrain de ce premier jour de l’Avin, son Pinot 2013

Un jus fluide à la robe rouge pâle, un nez délicat de griotte enrichi d’une pointe d’épices, une personnalité surprenante teintée de ce soupçon d’assaisonnement évocateur des marmites de Noël, bref, un vin semblant taillé pour l’événement. Un bouquet particulier, de part ses notes de cannelle, enrobant un pinot souple, à l’aise et sans chichi. Oui, de belles notes épicées, une petite corbeille de fruits rouges, une belle allonge, et au final, un peu de douceur qui permettra encore de patienter un peu, au premier jour de l’Avin…

PS : Une autre des spécialités d’Eva est le rébus pinardier 

 

av 2

David – http://abistodenas.blogspot.fr/

Vous pouvez laisser un commentaire.

Commenter