Calendrier de l’Avin 2015 : 23

Posté par Eva ROBINEAU, le 23 décembre 2015

DSCF5188

Je ne la connaissais pas personnellement. Mais j’aurais pu.

Nous n’étions pas « amis Facebook », mais j’aurais pu. Nous avions des amis communs : Antonin, Arnaud, Laurent, Sylvie… Donc j’aurais du.

Elle buvait du Saint-Romain. De Saint-Berux. Une marque goût.

Elle conseillait le Mas Julien. Excellent choix.

Elle se régalait des vins de Vincent. Que j’espère toujours découvrir un jour.

Elle clamait haut et fort « Nul n’est censé ignorer la Loire », comme le tee-shirt que je porte souvent.

Elle fréquentait les bars à vins et lisait le blog « On boit quoi ce soir »… Pas mieux.

Elle semblait nature, comme les vins qu’elle aimait.

Elle représentait l’aspect cosmopolite de la France, de l’Europe, car turco-belge d’origine… Et à 27 ans, elle représentait la jeunesse et la joie de vivre. C’est aussi l’âge de ma fille…

On aurait pu, on aurait du se croiser dans un bar… Tu aurais pu, tu aurais du vivre.

Seulement voilà. La Camarde, cette salope, bien aidée par quelques « illuminés », a décidé de t’emporter dans son linceul au moment où tu prenais du bon temps sur une terrasse.

 

Alors aujourd’hui,  je reprends ta devise : « Buvez du vin, vivez joyeux ».

Et j’ouvre une bouteille de Coteaux de l’Aubance des frères Lebreton. Clos Prieur 1997.

 

Je ne te connaissais pas, je ne te connaitrai jamais, mais je suis sûr que tu aurais adoré cette douceur angevine.

 

Adieu Elif !

DSCF5186

Jean-Marc l’Auvergnat 

Mots-clés :

Vous pouvez laisser un commentaire.

Commenter