Calendrier de l’Avin 2016 – Jour 17

Posté par Eva ROBINEAU, le 17 décembre 2016

Jour 17 du Calendrier de l’Avin et c’est le Pineau d’Aunis d’Olivier Lemasson qui nous réchauffe aujourd’hui ! Et c’est Olivier, Vinicursien en chef qui nous la propose (si vous n’êtes jamais allés à Vinicircus, grave erreur à corriger en 2017!)

unnamed-3

C’est avec un plaisir non vain que j’apporte mon humble contribution au calendrier de l’Avin. Merci Eva de m’offrir ce petit bonheur de présenter une de mes quilles nature préférée, la cuvée Poivre et Sel d’Olivier Lemasson.

Breton estampillé Pur Beurre, le Camarade Olivier Lemasson a grandit à Broons (Brounse pour les initiés), petite bourgade des Côtes d’Armor. Sa carrière de footballeur sur les terrains de l’Association Sportive Broons-Tremeur a rapidement pris fin avec l’ouverture du Bilboquet. Bar, discothèque, salle de concert, le Bilbo a révolutionné les week-ends d’Olivier. C’était même la grande époque. Celle où il portait des Doc Martens et moi des Creepers (soumis au secret, je ne peux dire ici ce qu’Olivier chausse aujourd’hui le soir en rentrant de sa journée dans les vignes). On s’est probablement croisé au Bilbo au début des années 90, les genoux bien hauts sur un pogo des Bérus, des Ludwig ou de la Mano. On y buvait de la bière et pas du vin nature.

Est-ce ces lendemains difficiles qui ont poussé le Camarade à entamer une formation de Sommelier ? La question demeure sans réponse. Il rejoint ensuite une cave rennaise estampillée vins natures où, à l’époque, le taulier défendait ces vins étonnants et détonants. Puis ce fut les vendanges chez Marcel Lapierre pendant quatre ans avant d’y apprendre en sa compagnie à faire de bons canons. Le négoce des Vins Contés voit le jour avec Hervé Villemade en 2002. Olivier poursuit seul l’aventure en 2006 et acquiert ses premières vignes en Touraine.

Notre première rencontre a lieu au Festival VINICIRCUS. Fidèle parmi les fidèles, il rejoint l’aventure Vinicircussienne dès la première année. J’arborai fièrement un t-shirt des Cowboys Fringants et avant de parler de vins nous échangions de musique. Cette passion commune nous conduit à déguster. Le Puits, Sois mignon, Bois sans Soif pour les blancs. Le Petit Rouquin, Gama Sutra, Cheville de Fer et Poivre et Sel pour les rouges.

Poivre et Sel justement. Sur des sols de sable à silex, cette cuvée est composée de 70% de Pineau d’Aunis et de 30% gamay. Elle est vinifiée en macération carbonique sans soufre, ni pigeage. Joyeuse, gourmande et généreuse, elle est à l’image de son vigneron. D’une grande buvabilité, Poivre et Sel est le vin qu’on adore servir aux copains. A 16 heures en juillet ou autour d’un plat de volailles ou de charcuterie, cette cuvée rencontre toujours un succès. Le goût du fruit, sa fraîcheur, sa rondeur et son final aux notes épicées en font un vin qui appelle à la franche Camaraderie.

Olivier cultive justement cette Camaraderie au quotidien. Notre vigneron c’est davantage « La Reine » des Cowboys Fringants que « Mon Roi » de Maïwenn. Lorsque je fais goûter ses vins aux copains, je le présente autant comme un travailleur social qu’un vigneron. Il veille à proposer des cuvées nature à un prix sympa pour que les gars de Brounse puissent en boire. Et quelle belle humanité. Un jour, il a pris en stop Kévin. A la croisée des chemins, Kévin se cherchait. Olivier l’a pris sous son aile, l’a embauché, l’a hébergé et lui appris le métier. Aujourd’hui l’ex routard sort ses premières cuvées. Il a aussi formé et lancé dans le grand bain des vins nature Jérémy Quastana (voir le calendrier de l’Avin Jour 5). Il offre sa yourte aux milieux des vignes à Renaud Krupa pour que l’artiste sculpteur puisse créer en toute liberté. Il est comme ça Olivier. Et y a qu’à voir ses vendangeurs. Quel plaisir de l’entendre gueuler « vous me faites chier à m’appeler comme ça » lorsque ceux-ci le nomment affectueusement PATRON !!!

Et puis Olivier, c’est aussi Cécile, Mahaut et Mila, ses muses. Comme leur amoureux et leur père, elles sont adorables et accueillent toujours le franc buveur avec le sourire.

Les dernières nouvelles ? Olivier a planté de nouvelles vignes il y a trois ans. Jérôme, bassiste des Cowboys Fringants a filé un coup de main au financement. Encore de bons jus à venir et à déguster en musique…

Les Vins Contés, 9 rue Toussaint Galloux – 41120 Ouchamps
http://www.lesvinscontes.com

unnamed-2

Olivier et … Olivier !

Vous pouvez laisser un commentaire.

Commenter