Calendrier de l’Avin 2016 – Jour 18

Posté par Eva ROBINEAU, le 18 décembre 2016

18ème jour du Calendrier de l’Avin et j’ai l’immense plaisir de recevoir le plus gentil des fromagers angevins, sieur Nicolas Ducret, qui sévit tous les mercredis et les samedis au marché Lafayette d’Angers. Armez-vous donc d’un bout de Comté aujourd’hui !

15591800_1175547232525051_2110827863_n15281020_1154683354611439_402033268_n

Pour cette magnifique journée, quoi de mieux qu’un vin propre pour notre Eva jolie à nous ? Aujourd’hui, partons profiter des froids de Franche Comté, c’est de saison.

La Franche Comté, c’est cette région coincée entre l’Alsace et la Savoie, le long de la frontière suisse. Si elle évoque peu d’aspects touristiques, en revanche, les yeux des esthètes de la nourriture s’illuminent à l’évocation des produits gastronomiques. Il faut dire qu’on a le choix.
Depuis des siècles, les fromages, les fumaisons et les vins font la réputation de la région. Pas besoin d’aller bien loin pour trouver l’accord parfait avec le Comté, le Morbier, le Mont d’Or ou le Bleu de Gex, on trouvera toujours un vin Jura pour se régaler.

Il y a quelques années, Didier Grappe exposait au salon « Les Anonymes ». Une jolie rencontre avec un mec au parcours similaire au mien. Comtois pur souche, passé par l’usine Peugeot de Sochaux, puis reconverti dans un métier passion, le vigneron a l’œil qui pétille. Ses bulles extraordinaires me réjouissent puis sa gamme de rouges, de blancs, tout y passe, le terroir s’exprime totalement avec des différences notables suivant les expositions, les sols. Quand j’évoque alors ses tarifs très abordables, la réponse fuse : « Je suis fils de prolo, je veux que les prolos puissent boire mon vin ! » Ok l’ami, ça me va, pas de mollo sur le prolo, faisons un petit bout de chemin ensemble.
Et depuis, c’est toujours avec plaisir que nous nous retrouvons de temps à autre sur le salon ou dans des clubs échangistes du fin fond de Saint Lothain. Dîtes pas que je vous l’ai dit, il m’en voudrait.

Sur Angers, outre A boire et à manger et ma pomme, et Au Goût du Jour et Un Brin Folk accepteront peut-être de vous en faire déguster si vous leur montrez patte blanche. C’est qu’il faut les caresser dans le sens du poil les bougres !

Et puis honnêtement, Didier Grappe qui fait du vin, c’est un peu comme si Christophe Colomb avait été gastroentérologue non ?

Joyeux Noël !

15208020_1154683764611398_1571962881_n

Nicolas (et ci-dessous son logo, histoire de bien le repérer sur le marché!)

1425509_550374298375684_335232707_n

Vous pouvez laisser un commentaire.

Commenter