Pour aller au barbecue…

Le problème du chenin, c’est son caractère addictif. Du Chenin sinon rien ! On voudrait pouvoir tout garder des années et des années quand on constate que le chenin, mis au frais quelques années, peut donner des choses fabuleuses (les Nourrissons de Bernaudeau en 2004, c’était juste magnifique!).