Avant une soirée, vous allez toujours au supermarché ou au Nicolas pour acheter une petite bouteille pas trop cher? Résultat : vous vous retrouvez avec un vieux nanard que vos hôtes boiront du bout des lèvres et laisseront pour la fin, pour quand c’est trop tard et qu’on ne fait plus la différence entre rien et rien.

Samedi et Dimanche, le Marché des Enfants Rouges accueillaient les Maîtresses de Chai. Les femmes seraient-elles en train de prendre le pouvoir dans le monde du vin? En tout cas, pour le moment, elles nous ravissent les papilles, et c’est déjà pas mal.