Titre volontairement réducteur qui ne reflète pas grand chose, mise à part le fait que les vins de Patricia et Pierre Bernault m’ont séduit au point de vouloir revenir dans le Bordelais y découvrir de belles choses. Très vite.